La bourse ferme dans 7 h 21 min
  • CAC 40

    7 084,68
    +2,26 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 172,92
    +9,47 (+0,23 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • Gold future

    1 941,20
    -4,10 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    21 122,84
    -105,27 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,54
    +0,67 (+0,85 %)
     
  • DAX

    15 140,95
    +12,68 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 785,94
    +14,24 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2319
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Guerre en Ukraine : Kiev obtient ses promesses de chars et recule à Bakhmout

Guerre en Ukraine : Kiev obtient ses promesses de chars et recule à Bakhmout

RéCAP' - « 20 Minutes » fait le point pour vous tous les soirs sur l’avancée du conflit en Ukraine

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

Après de longues tergiversations, Washington va livrer 31 chars Abrams à l’Ukraine pour l’aider à combattre l’invasion russe, a annoncé ce mercredi un haut responsable américain, dans la foulée du feu vert allemand à l’envoi de chars à Kiev. Car Berlin a enfin donné son feu vert, autorisant les pays qui le souhaitent à fournir à l’Ukraine les blindés qu’ils détiennent et s’engageant de son côté à livrer quatorze Leopard 2. Les autorités ukrainiennes, la France, le Royaume-Uni ou encore l’Espagne se sont félicités de la nouvelle.

Moscou a de son côté dénoncé une décision « extrêmement dangereuse qui va amener le conflit vers un nouveau niveau de confrontation », selon l’ambassadeur de Russie à Berlin Sergueï Netchaev. « Cela nous persuade une fois encore que l’Allemagne, à l’instar de ses alliés les plus proches, ne veut pas d’une solution diplomatique à la crise ukrainienne et qu’elle veut une escalade permanente », a-t-il encore dit. « Nous faisons ce qui est nécessaire et possible pour soutenir l’Ukraine, mais nous empêchons en même temps une escalade de la g(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre en Ukraine : 500 millions d’euros d’aide supplémentaires, la Pologne et ses chars allemands
Guerre en Ukraine : Olaf Scholz pressé d’autoriser la livraison de chars à Kiev par sa cheffe de la diplomatie
Guerre en Ukraine : Comme l'Estonie, la Lettonie expulse l'ambassadeur russe à Riga
Guerre en Ukraine : La chaîne russe RT France annonce sa « fermeture », Moscou menace les médias français en Russie