La bourse ferme dans 2 h 44 min
  • CAC 40

    6 544,43
    +72,08 (+1,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 770,75
    +45,36 (+1,22 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0201
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 799,00
    +7,80 (+0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    23 648,84
    +851,45 (+3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    563,44
    +28,21 (+5,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,16
    -0,85 (-0,95 %)
     
  • DAX

    13 718,03
    +144,10 (+1,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 487,16
    +47,42 (+0,64 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2117
    +0,0046 (+0,38 %)
     

Guerre en Ukraine : Les forces de Kiev récupèrent 46 villes dans la région occupée de Kherson

Sergei Bobylev/TASS/Sipa USA/SIPA

CONFLIT - Certains des villages repris « ont été détruits à 90 % et sont toujours sous le feu constant » a indiqué le gouverneur local

L’annonce a de quoi ragaillardir les soldats ukrainiens. Selon le gouverneur local de la région stratégique de Kherson, dans le sud du pays, la contre-offensive de Kiev contre l’armée russe a porté ses fruits. « A ce jour, 46 localités occupées ont été libérées dans la région de Kherson », a déclaré à la télévision nationale le dirigeant Dmytro Boutry.

Selon lui, ces villages se trouvent à la frontière avec la région de Dnipropetrovsk et dans la partie sud à la frontière avec la région de Mykolaïv fortement bombardée. Certains des villages repris « ont été détruits à 90 % et sont toujours sous le feu constant ».

Une situation humanitaire « critique »

La situation humanitaire dans la région est « critique », a déclaré le gouverneur en réitérant l’appel des autorités à ceux qui restent encore dans la région à « évacuer vers des régions plus sûres ». Pendant les premiers jours de l’invasion lancée le 24 février, les troupes russes se sont emparées de la quasi-totalité de cette région stratégique bordant la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par Moscou en 2014.

Mais ces dernières semaines, l’armée ukrainienne, renforcée par des livraisons d’artillerie à longue portée fournie par l’Occident, a lancé une contre-offensive. Les forces de Kiev ont mené des frappe(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre en Ukraine : Une prison bombardée, Zelensky dénonce « un crime de guerre russe délibéré »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles