La bourse ferme dans 23 min

Guerre en Ukraine : un embargo sur le pétrole russe "va prendre des mois"

·1 min de lecture

L'Union européenne se prépare à cesser ses achats de pétrole à la Russie pour sanctionner la guerre en Ukraine, mais la mesure est "complexe" et va prendre "plusieurs mois", ont confié vendredi 15 avril à l'AFP plusieurs sources européennes. "L'adoption de mesures sur le pétrole impose de déboucler les contrats existants, de trouver des alternatives et d'éviter leur contournement. Cela ne va pas se faire du jour au lendemain", a expliqué un responsable européen impliqué dans les discussions. "La Commission réfléchit aux options", a-t-il indiqué. Parmi celles-ci, le versement des paiements sur un compte bloqué. "Restreindre la demande va augmenter les prix", ont insisté plusieurs ministres et hauts fonctionnaires interrogés par l'AFP.

"Les États-Unis sont très sensibles au prix du pétrole", a souligné l'un d'eux. "En outre, si la Russie vend à d'autres acheteurs le pétrole refusé par les Européens, la sanction ne servira à rien", a averti un autre. Le président russe Vladimir Poutine a appelé mercredi 13 avril à diversifier les débouchés pour livrer les ressources énergétiques de la Russie "aux autres régions du monde qui en ont vraiment besoin". Les Européens tentent d'éviter un contournement de leurs sanctions par la Chine et l'Inde et leur ont fait comprendre qu'il sera "difficile pour l'UE d'accepter des partenaires qui sapent les sanctions", a précisé un diplomate européen.

L'UE a décidé le 8 avril de cesser ses achats de charbon à la Russie, de fermer ses ports aux navires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un collégien interdit de voyage scolaire faute de pass vaccinal
Il y a des insectes dans vos matelas : attention, ceci est une arnaque
Vaccin Covid-19 : victime d'effets secondaires, il attaque Pfizer en justice
Présidentielle 2022 : quels gouvernements pour Macron ou Le Pen en cas de victoire ?
Les familles ukrainiennes vont pouvoir bénéficier des aides au logement