La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0435
    -0,0048 (-0,46 %)
     
  • Gold future

    1 808,60
    +1,30 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    18 770,75
    +408,63 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    422,82
    +2,68 (+0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,40
    +2,64 (+2,50 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2101
    -0,0074 (-0,61 %)
     

Guerre en Ukraine: ce que vous devez savoir des sanctions européennes contre la Russie

Interdiction de voyager sur le territoire européen, exclusion de Swift, embargo sur le charbon… Depuis le début de l’offensive lancée par la Russie en Ukraine le 24 février dernier, les Vingt-sept adoptent de nombreuses sanctions pour tenter d’affaiblir Moscou. Retour sur les mesures adoptées par l’Union européenne depuis le début de l’invasion russe en Ukraine avec Challenges.

A presque cent jours du début de, le pays reste au centre des préoccupations internationales. Ce lundi 30 mai, les 27 pays de l’Union européenne ont trouvé . Il concerne les deux tiers des achats européens.

Depuis le 24 février dernier, les États membres prennent des mesures de rétorsion d’un commun accord, parfois non sans difficulté. L’objectif? Arrêter la guerre sans faire la guerre et frapper le régime de Vladimir Poutine. Challenges revient sur depuis le début de l’offensive militaire russe.

Dès l’annonce de la reconnaissance officielle par Vladimir Poutine de l’indépendance des républiques séparatistes du Donbass, l’Union européenne adopte ses premières sanctions. Les 27 décident alors d’élargir la liste des personnalités interdites de voyager sur le territoire européen et de geler les avoirs de 351 députés de la Douma, ainsi que ceux de 27 responsables russes. Une telle décision de moins grande ampleur avait déjà été adoptée en 2014 lors de l’annexion de .

Le soir de l’invasion russe en Ukraine, les Vingt-sept conviennent d’une première salve de sanctions. “Les dirigeants russes devront faire face à un isolement sans précédent”, assure Ursula von der Leyen, la présidente de à l’issue de la réunion.

Dans le secteur financier, les mesures visent à augmenter les coûts d’emprunt de la Russie et affaiblir son industrie. Les banques de l’Union européenne ne doivent plus accepter de dépôts de citoyens russes de plus de 100.000 euros. Les financements européens se voient refuser à plusieurs entreprises russes. Enfin, les pays membres décident de supprimer l’autorisation pour les personnes détentrices d’un passeport russe de voyager sans visa dans l’Union européenne.

Les ministres des Affaires étrangères adoptent de nouvelles sanctions alors que les premiers missiles tombent sur .

Vladimir Poutine, son ministre des affaires étrangères , ainsi que certains membres du Conseil national de sécurité de la Fédération de Russie et certains hommes d’affaires des sect[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles