Marchés français ouverture 1 h 32 min
  • Dow Jones

    29 927,07
    -741,46 (-2,42 %)
     
  • Nasdaq

    10 646,10
    -453,06 (-4,08 %)
     
  • Nikkei 225

    26 041,67
    -389,53 (-1,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0526
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    21 071,02
    +225,59 (+1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 656,70
    -1 539,18 (-7,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,88
    -36,13 (-7,61 %)
     
  • S&P 500

    3 666,77
    -123,22 (-3,25 %)
     

Guerre en Ukraine : Les combats « ville par ville »... Une tactique pour Moscou, un symbole pour Kiev

Bernat Armangue/AP/SIPA

TACTIQUE - Troupes russes et ukrainiennes semblent avoir adopté une tactique commune de défense et d’attaque qui consiste à concentrer leurs efforts sur les villes les unes après les autres

Une stratégie, deux objectifs. Depuis l’échec de la prise de Kiev, le Kremlin a entamé une seconde phase de combat visant l’est de l’Ukraine, afin de prendre le Donbass. Nouvelle zone géographique, mais aussi nouvelle tactique d’attaque. Michel Goya, ancien colonel des troupes de marine et aujourd’hui historien de la guerre, évoque dans l'une de ses analyses un passage de « combats de mouvement » à des « combats de position ». Les attaques se font désormais « ville par ville ». D’abord parce que les forces armées de Vladimir Poutine n’ont pas vraiment le choix : « Des villes dans cette région, il y en a partout et c’est là que la défense ukrainienne s’est installée », explique à 20 Minutes le général Dominique Trinquand, ancien chef de la mission militaire française aux Nations unies.

Ensuite, parce que pour les Russes, la prise de ce chapelet de villes a un intérêt tactique. Michel Goya prend ainsi l’exemple de la ville Izium où une grande manœuvre russe a eu lieu dernièrement. Située à 100 km au sud-est de Kharkiv elle est « la base de départ nécessaire pour envelopper par l’ouest le Donbass ». Pour l’expert, il ne restera plus à l’armée russe qu’à « s’emparer des deux couples de villes Sloviansk-Kramatorsk et Seve(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre en Ukraine : Pour Macron, de nouvelles discussions avec Kiev sont nécessaires
Guerre en Ukraine : Macron mystérieux sur une visite à Kiev et un projet d’évacuation à Severodonetsk

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles