La bourse ferme dans 3 h 47 min
  • CAC 40

    7 061,60
    -35,61 (-0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 141,82
    -36,19 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0899
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    1 942,00
    -3,60 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    21 188,78
    -443,21 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    522,09
    +5,08 (+0,98 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,70
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    15 067,11
    -82,92 (-0,55 %)
     
  • FTSE 100

    7 768,99
    +3,84 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2390
    -0,0005 (-0,04 %)
     

Guerre en Ukraine: un charnier découvert près de Kherson après le départ des Russes

Deux semaines après la reprise de Kherson par les forces ukrainiennes, une fosse commune contenant six corps a été découverte à moins de 50 kilomètres de la ville.

Les enquêteurs ukrainiens révèlent, petit à petit, l'ampleur du terrible bilan humain de l'occupation russe dans la région de Kherson. Après la découverte de salles de tortures dans la ville, la police ukrainienne a déterré lundi six corps d'une fosse commune à une cinquantaine de kilomètres, ont décrit nos confrères américains du New York Times.

Les corps des six personnes de ce charnier portaient des signes d'exécution. Trois d'entre eux avaient les mains liées par une corde tandis que deux autres avaient des impacts de balle au niveau de l'arrière du crâne.

À Pravdyne, les habitants du village ont révélé aux enquêteurs que les six personnes habitaient dans une maison que les Russes ont fait exploser après les avoir tués en avril dernier - ce qui expliquerait l'état de décomposition avancé des corps des victimes.

Il pourrait ainsi s'agir d'un nouveau crime de guerre dont la Russie pourrait être reconnue coupable si la Commission européenne parvenait à créer le tribunal spécial, soutenu ce mercredi par Ursula von der Leyen.

La création d'un tel tribunal a été réclamée à plusieurs reprises par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, ainsi que par les pays baltes.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Lettre piégée à l'ambassade d'Ukraine à Madrid, Kyiv renforce la sécurité de toutes ses ambassades