La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 703,90
    -233,42 (-1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Guerre en Ukraine : le carnet de commandes du drone turc Bayraktar fait le plein

Le drone Bayraktar TB2, souvent considéré comme un drone de combat "low-cost", est devenu l'une des armes emblématiques de la guerre en Ukraine. De fabrication turque, l'appareil connaît un succès inédit dans le monde entier, rapportent nos confrères de BFM TV, dimanche 14 août. Le directeur général du fabricant Baykar affirme avoir des contrats avec "22 pays différents", dans une interview accordée à la fondation ukrainienne Come Back Alive.

Ce dernier a également précisé que la capacité de conception a été montée à 20 unités par mois et que le carnet de commandes était désormais plein pour les trois prochaines années. En outre, l'entreprise espère même implanter une usine en Ukraine. "Nous considérons l'Ukraine comme notre partenaire stratégique", a en effet expliqué Haluk Bayraktar. "Nous avons déjà une équipe technique d'ingénierie qui soutient l'Ukraine. Mais nous voulons aussi faire de l'Ukraine une base manufacturière." L'assemblage pourrait débuter fin 2023 dans le pays.

Actuellement, Baykar produit deux types de drones : le TB2 et le Akinci. L'entreprise prépare désormais un nouveau modèle plus impressionnant, baptisé Kizilelma, prévu pour 2023. Selon le ministre de la Défense ukrainien, Kiev a reçu 50 drones TB2 depuis le début du conflit contre la Russie. L'appareil a notamment été utilisé pour détourner l'attention des Russes des deux missiles antinavires qui ont coulé le navire Moskva en avril dernier, rappellent nos confrères.

>> Achetez et vendez vos placements (Bourse, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber a encore payé un impôt ridicule en France
Deauville s'offre un record avec ses ventes aux enchères de yearlings
Bourse : le CAC 40 face à l'envolée des prix du gaz, le pétrole à surveiller de près
Samsung s'attend à ce que les smartphones pliables dominent le marché des téléphones en 2025
États-Unis : arrestation du "Bernard Madoff de la sneaker"