La bourse ferme dans 4 h 47 min
  • CAC 40

    6 714,53
    -27,72 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 966,43
    -11,47 (-0,29 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0565
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 808,20
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    16 385,31
    +216,88 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    410,19
    +8,76 (+2,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,93
    +1,95 (+2,44 %)
     
  • DAX

    14 459,29
    -70,10 (-0,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 575,70
    +19,47 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 820,40
    +42,50 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    19 518,29
    +842,94 (+4,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2258
    -0,0039 (-0,31 %)
     

Guerre en Ukraine: Biden agite le risque d'une "apocalypse" nucléaire

TOM BRENNER

Vladimir Poutine pourrait-il utiliser une arme nucléaire en Ukraine? Les menaces du président russe ne cessent pas depuis plusieurs mois. Joe Biden a averti qu'une telle situation faisait courir au monde un risque d’apocalypse nucléaire.

Jusqu'où ira Vladimir Poutine? Jeudi, le président américain Joe Biden a jugé que les menaces russes d'utilisation de l'arme nucléaire dans le conflit en Ukraine faisaient courir au monde un risque d'"apocalypse" pour la première fois depuis la crise des missiles de Cuba, en pleine Guerre froide.

"Nous n'avons pas été confrontés à la perspective d'une apocalypse depuis Kennedy et la crise des missiles cubains" en 1962, a-t-il déclaré lors d'une collecte de fonds à New York, au cours de laquelle il a estimé que son homologue russe Vladimir Poutine "ne plaisantait pas" en proférant ces menaces. "Il existe, pour la première fois depuis la crise des missiles cubains, une menace directe d'utilisation d'armes nucléaires si les choses continuent de suivre la voie qu'elles empruntent actuellement", a encore dit le président américain.

Lire aussiNucléaire : Vladimir Poutine pourrait-il appuyer sur le bouton rouge?

Un bluff de Poutine?

Du 14 au 28 octobre 1962, la crise des missiles installés à Cuba par l'Union soviétique et repérés par les Etats-Unis avait fait trembler la planète, laissant craindre une guerre nucléaire. Confronté à une résistance ukrainienne tenace, alimentée par l'aide militaire occidentale, Vladimir Poutine a fait une allusion à la bombe atomique dans un discours télévisé le 21 septembre. Il s'était dit prêt à utiliser "tous les moyens" dans son arsenal face à l'Occident, qu'il avait accusé de vouloir "détruire" la Russie. "Ce n'est pas du bluff", avait-il assuré.

Selon les experts, de telles attaques emploieraient probablement des armes nucléaires tactiques -- plus petites en charge explosive qu'une arme nucléaire stratégique. Mais Joe Biden a prévenu que même une frappe nucléaire tactique risquerait de déclencher une conflagration plus large. "Je ne pense pas qu'on puisse facilement (utiliser) une arme nucléaire tactique sans finir par provoquer l'apocalypse", a-t-il dit.

Vladimir Poutine "ne plaisante pas quand il parle d'un usage potentiel d'armes nuc[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi