Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 964,49
    -97,76 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Guerre en Ukraine : un avion militaire russe s'écrase avec 65 prisonniers ukrainiens à bord

Mihail Tokmakov/SOPA Images/LightRocket/Getty Images

Les faits se sont produits ce mercredi 24 janvier vers 9h, heure française. Un avion de transport militaire russe Il-76 transportant 65 prisonniers de guerre ukrainiens s'est écrasé dans la région de Belgorod, frontalière de l'Ukraine, a annoncé le ministère russe de la Défense, selon les agences russes. «Vers 11h (heure de Moscou), un avion Il-76 s'est écrasé dans la région de Belgorod (...) À bord se trouvaient 65 soldats prisonniers de l'armée ukrainienne, transportés vers la région de Belgorod en vue d'un échange, six membres d'équipage et trois accompagnateurs», a indiqué le ministère. «Une commission de l'armée de l'air est partie sur le lieu de la chute de l'avion pour établir les causes de la catastrophe», a-t-il ajouté.

Des images circulant sur les réseaux sociaux montre un appareil chuter presque à pic, avant une grosse explosion, accompagnée de flammes et de fumée noire. Le ministère russe n'a donné à ce stade aucune indication quant au sort des occupants de l'avion. Interrogé lors de son briefing quotidien à la presse, le porte-parole du Kremlin n'a pas commenté, relevant le caractère trop «récent» de l'information. «On va éclaircir tout ça», a-t-il dit. La Russie a connu depuis le début de son offensive contre l'Ukraine plusieurs catastrophes aériennes impliquant des appareils de l'armée.

L'Ukraine a, elle, abattu par le passé des appareils russes. Elle a ainsi revendiqué la semaine dernière avoir abattu un avion espion A-50 (équivalent russe des AWACS occidentaux) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Recours à l’IVG : pourquoi son inscription dans la Constitution est loin d’être gagnée
Colère des agriculteurs : «Il faut en priorité régler la question du gazole non routier», selon le député André Chassaigne
Guerre en Ukraine : pourquoi le montant des aides françaises devrait exploser en 2024
Un Boeing perd une roue… alors qu’il s'apprêtait à décoller !
Paris 2024 : ces athlètes français obligés d'ouvrir des cagnottes en ligne pour préparer les JO