Marchés français ouverture 3 h 46 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 747,61
    -478,47 (-1,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    18 611,64
    -124,80 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    16 058,53
    -368,12 (-2,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,01
    -6,14 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Guerre en Ukraine : 17 milliards d'euros d'avoirs russes gelés dans l'UE

Banque centrale de Russie

"Jusqu'ici, les avoirs de 90 personnes ont été gelés, soit plus de 17 milliards d'euros dans sept Etats membres, dont 2,2 milliards en Allemagne", a déclaré Didier Reynders dans un entretien aux médias du groupe allemand Funke, dont le quotidien Westdeutsche Allgemeine Zeitung. Début juillet, M. Reynders chiffrait à quelque 13,8 milliards d'euros, pour l'essentiel dans cinq pays, le gel dans l'UE d'avoirs détenus par des oligarques ou membres de l'élite russe sanctionnés par les Vingt-Sept en réponse à la guerre en Ukraine.

Ces sommes, qui totalisent 17,5 milliards d'euros, ont été pour l'essentiel gelés par l'Autriche, la Belgique, l'Allemagne, la France, le Luxembourg, l'Irlande et l'Italie, a précisé à l'AFP une porte-parole de la Commission européenne, sans autres détails. "S'il s'agit d'argent criminel confisqué par l'UE, il est possible de le transférer à un fonds de compensation pour l'Ukraine", a également observé le commissaire dans l'entretien publié samedi. Des responsables ukrainiens réclament que ces avoirs gelés soient utilisés pour reconstruire leur pays après la guerre. "Cependant, cette somme est loin d'être suffisante pour financer la reconstruction", a averti M. Reynders.

Les sanctions occidentales ont également entraîné "le gel de 300 milliards d'euros" de réserves de change de la Banque centrale russe dans le monde, une somme qui pourrait être utilisée comme "caution", a estimé le commissaire. "L'Ukraine veut aussi utiliser cet argent pour la reconstruction. De (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'US Army veut utiliser des lasers pour alimenter ses bases en énergie
Le leasing débarque dans l’immobilier, un projet de zones à faibles émissions mal ficelé... Le flash éco du jour
Dans ce restaurant rennais, un robot à tête de chat fait le service
Retraites : des parlementaires accusent l'Etat de vouloir "se servir dans les caisses" de l'Agirc-Arrco
La marine russe utilise une forteresse soviétique pour se protéger de l'Ukraine