Publicité
Marchés français ouverture 1 h 47 min
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,98 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,04 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    40 073,21
    +162,39 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0848
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    16 569,70
    -19,74 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 546,87
    +1 531,85 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     

Guerre en Ukraine : les États-Unis vont livrer des armes de longue portée à Kiev

© Ben Birchall / POOL / AFP

Une nouvelle promesse d'aide des États-Unis. Vendredi, le Pentagone a annoncé l'envoi de roquettes à l'Ukraine pour un montant de 2,2 milliards de dollars. Une aide qui pourrait quasiment doubler la force de frappe de l'Ukraine.

Reconquérir le Donbass et défendre Bakhmout

Un envoi de matériels qui réjouit le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Plus la portée de nos armes est longue et plus nos troupes sont mobiles, plus tôt l'agression brutale de la Russie prendra fin », a-t-il réagi.

« Si les livraisons d'armes s'accélèrent, notamment d'armes de longue portée, non seulement nous n'allons pas nous replier de Bakhmout, (mais) nous allons commencer à mettre fin à l'occupation du Donbass », une région orientale en partie aux mains des Russes, a affirmé le président ukrainien.

L'armée défendra « aussi longtemps qu'elle le pourra » cette ville-clé de l'est dont les soldats russes cherchent depuis des mois à s'emparer, « personne n'abandonnera » cette « forteresse », a-t-il martelé.

La France et l'Italie vont envoyer un système de défense sol-air Mamba

Dans le détail, les troupes ukrainiennes recevront dans « plusieurs mois » des bombes GLSDB (Ground Launched Small Diameter Bomb), des engins de petit diamètre, tirés du sol pouvant atteindre une cible située à 150 kilomètres de distance et donc menacer des positions russes derrière les lignes de front.

À lire aussi Chars lourds envoyés en Ukraine : ce que cela change

Dans le même temps, Paris faisait savoir ...


Lire la suite sur LeJDD