Publicité

Guerre en Ukraine : à Cannes, Poutine s’invite (malgré lui) sur le tapis rouge

La mannequin ukrainienne Alina Baikova, ici sur le tapis rouge du Festival de Cannes, vendredi 26 mai.
La mannequin ukrainienne Alina Baikova, ici sur le tapis rouge du Festival de Cannes, vendredi 26 mai.

PEOPLE - L’avant-dernier tapis rouge du Festival de Cannes avait un goût de politique. Et pour cause, une mannequin ukrainienne du nom d’Alina Baikova était présente sur les marches, ce vendredi 26 mai, où elle a fait passer un message à travers sa tenue : « FUCK YOU PUTIN ».

Voilà ce qui était écrit en lettres majuscules bleues sur son long tee-shirt jaune, qu’elle a d’abord caché en arrivant sous son trench.

Alina Baikova, vendredi 26 mai, à Cannes.
Alina Baikova, vendredi 26 mai, à Cannes.

D’après les images, il n’a pas fallu beaucoup de temps avant que la sécurité des lieux ne l’encercle pour l’exhorter de refermer son manteau, avant de la rediriger vers la sortie.

Alina Baikova, vendredi 26 mai, à Cannes.
Alina Baikova, vendredi 26 mai, à Cannes.

Ce n’est pas la première manifestation en faveur de l’Ukraine depuis le début du Festival de Cannes. Avant la projection hors compétition du film Acide de Just Philippot, dimanche 21 mai, une femme habillée des mêmes couleurs est montée sur les marches, avant de sortir des poches de faux sang qu’elle a déchirées au-dessus de sa tête.

PUBLICITÉ

Ce vendredi, Alina Baikova s’est, elle, rendue à la projection du dernier film en compétition : The Old Oak de Ken Loach. Fidèle à son cinéma « social », le cinéaste raconte, ici, l’histoire du dernier pub d’un village où toutes les tensions se cristallisent, et notamment depuis l’arrivée de réfugiés syriens en ville. Si Ken Loach parvient à conquérir le cœur des jurés, il pourrait ainsi décrocher sa troisième Palme d’or.

À voir également sur Le HuffPost :

« Anatomie d’une chute » de Justine Triet, Palm dog... avant la Palme d’or ?

Chiara Mastroianni, mère d’Anna Biolay, médusée par les attaques sur le physique de sa fille