Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 526,55
    +98,03 (+1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 523,31
    +49,54 (+1,11 %)
     
  • Dow Jones

    36 247,87
    +130,49 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0764
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 020,80
    -25,60 (-1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    40 889,76
    -488,71 (-1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    914,81
    +18,10 (+2,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,26
    +1,92 (+2,77 %)
     
  • DAX

    16 759,22
    +130,23 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 554,47
    +40,75 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    14 403,97
    +63,98 (+0,45 %)
     
  • S&P 500

    4 604,37
    +18,78 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    32 307,86
    -550,45 (-1,68 %)
     
  • HANG SENG

    16 334,37
    -11,52 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2551
    -0,0043 (-0,34 %)
     

Guerre Israël-Hamas: Tsahal annonce la mort de neuf nouveaux soldats dans la bande de Gaza

Thomas COEX / AFP

L'armée israélienne a publié ce mercredi les noms de neuf soldats tués au combat ce mardi à Gaza, portant à 326 le nombre de soldats morts depuis le 7 octobre. La mort de ces soldats représente "un coup dur et douloureux", a réagi le ministre israélien de la Défense Yoav Gallant. "Nous sommes préparés et prêts pour une campagne longue et complexe", a-t-il écrit sur X (anciennement Twitter), en mettant en avant les "succès importants" de l'armée israélienne à Gaza.

Deux autres soldats ont été grièvement blessés la veille lors de combats dans le territoire palestinien, selon l'armée, qui a lancé une offensive à Gaza après l'attaque sanglante du Hamas contre Israël.

Netanyahu exclut tout cessez-le-feu

L'armée israélienne intensifie ses manœuvres au sol à Gaza après avoir pilonné pendant plusieurs jours les bases avec des largages aériens. Des incursions locales ont d'abord été menées, à l'aide de blindés.

Israël dit "progresser méthodiquement, étape par étape" dans la zone et estime qu'une offensive militaire terrestre de grande ampleur n'est pas encore d'actualité. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exclu lundi tout cessez-le-feu qui serait selon lui "une reddition face au Hamas". Les États-Unis partagent cette position, estimant que la trêve pourrait profiter au groupe terroriste armé.

Israël a lancé une guerre pour "anéantir" le Hamas en représailles de l'attaque sanglante sans précédent perpétrée le 7 octobre par le mouvement islamiste palestinien dont les commandos ont tué au moins 1.400 personnes, en majorité des civils israéliens, en bordure de la bande de Gaza, selon les autorités israéliennes.

Plus de 8.500 Palestiniens ont été tués depuis le début des bombardements incessants menés par l'armée israélienne sur la bande de Gaza, selon un bilan du ministère de la Santé du Hamas.

Article original publié sur BFMTV.com