Marchés français ouverture 4 h 49 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 159,08
    -526,29 (-1,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 118,95
    +12,80 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    45 495,43
    -2 120,02 (-4,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 226,09
    -72,87 (-5,61 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Guerre d'Algérie : Macron reconnaît qu'Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

·1 min de lecture

Emmanuel Macron a reconnu mardi que l'avocat et dirigeant nationaliste Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française pendant la guerre d'Algérie en 1957, a annoncé l'Elysée, un meurtre à l'époque maquillé en suicide. Cette reconnaissance "au nom de la France", que le chef de l'État a lui-même annoncé aux petits-enfants d'Ali Boumendjel en les recevant mardi, fait partie des gestes d'apaisement recommandés par l'historien Benjamin Stora dans son rapport sur la colonisation et la guerre d'Algérie, afin de résoudre les tensions entre les deux pays autour de la mémoire de ce conflit.

Avocat réputé et ardent militant

Cette reconnaissance "au nom de la France", que le chef de l'État a lui-même annoncé aux petits-enfants d'Ali Boumendjel en les recevant mardi, fait partie des gestes d'apaisement recommandés par l'historien Benjamin Stora dans son rapport sur la colonisation et la guerre d'Algérie, afin de résoudre les tensions entre les deux pays autour de la mémoire de ce conflit.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Avocat réputé et ardent militant anticolonialiste, Boumendjel fut membre de l'Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) créée en 1946 par F...


Lire la suite sur Europe1