La bourse est fermée

Guerre commerciale: les Etats-Unis s'engageraient à ne plus accuser Pékin de manipuler sa devise

1 / 2

Guerre commerciale: les Etats-Unis s'engageraient à ne plus accuser Pékin de manipuler sa devise

Les Etats-Unis vont retirer la Chine de la liste des pays qu'ils considèrent comme manipulant leur monnaie, croit savoir lundi le site CNBC, à deux jours de la signature attendue d'un accord commercial entre les deux puissances économiques.

Une petite révolution qui pourrait clore, au moins temporairement, un vieux débat entre les deux pays. En effet, la question de la manipulation du yuan n’est pas neuve mais les Etats-Unis n’ont jamais réussi à trouver la réponse adéquate pour l’empêcher.

Biaiser sa balance commerciale

Après la crise de 2008, Barack Obama avait déjà élevé le ton sans pour autant obtenir gain de cause. Un an plus tard, Washington avait alors ouvertement accusé la Chine de "manipulation de sa monnaie", un terme que le prudent Obama avait soigneusement évité d’utiliser jusque-là pour éviter les tensions diplomatiques. "Le gouvernement chinois n'a jamais eu recours à une supposée manipulation de devises pour engranger des bénéfices en commerce international," avait alors répondu Pékin.

>>>Le yuan, arme à double tranchant pour la Chine

Le 5 août dernier, c'est au tour du président Trump d'accuser la Chine de l'avoir laissé chuter face au dollar, pour s'arroger un avantage indu en rendant ses produits moins chers à l'exportation, dans le cadre des hausses de droits de douane américains.

Une arme très pratique pour Pékin qui se défend pourtant de jouer avec sa devise pour biaiser sa balance extérieure. A en...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi