La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2132
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 812,66
    -300,74 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    991,03
    -19,58 (-1,94 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Guerre commerciale Chine/USA: première discussion entre responsables du commerce

·2 min de lecture

Les responsables du commerce chinois et américains ont tenu leur première discussion depuis l'arrivée de Joe Biden, pour faire le point sur l'accord commercial, qui avait été signé en janvier 2020 et qui devait mettre fin à deux années de guerre commerciale entre les deux puissances mondiales.

Les responsables du commerce chinois et américains ont tenu leur première discussion virtuelle depuis l'arrivée de à la Maison Blanche, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce. Les relations entre Pékin et Washington se sont largement , marquée par un conflit commercial entre les deux premières puissances mondiales.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He s'est entretenu avec Katherine Tai, représentante américaine au Commerce (USTR), dans un "échange constructif" et une "attitude d'égalité et de respect mutuel", selon un communiqué du ministère chinois du Commerce. "L'ambassadrice Tai a discuté des principes directeurs de l'administration Biden-Harris, centrés sur les politiques commerciales (...) tout en soulevant des sujets de préoccupation", a avancé, dans un court communiqué, le bureau de la représentante américaine au Commerce. Washington confirme une "réunion virtuelle" et des échanges "sincères et pragmatiques".

C'est le premier échange de ce niveau entre Katherine Tai, nommée à ce poste en mars dernier, et Liu He, principal conseiller économique du président Xi Jinping et négociateur en chef dans la guerre commerciale. censé mettre fin à deux années de guerre commerciale, qui contenait des dispositions relatives à la protection de la propriété intellectuelle et aux conditions de transfert de technologies, grandes exigences des Etats-Unis.

L'accord prévoit également que les deux parties doivent procéder à une rencontre d'étape tous les six mois. Mais la nouvelle administration Biden avait annoncé en avril faire un état des lieux des promesses tenues par la Chine dans le cadre de cet accord. La "capacité" de la Chine à tenir ses engagements envers les Etats-Unis est une "priorité", avait alors assuré Katherine Tai.

Lire aussi

Maintien des droits de douanes

Dans le cadre de l'accord commercial, la Chine s'était engagée à augmenter d'au moins 200 milliards de dollars en 2020 et 2021 ses achats de produits et services américains. Or Pékin n'avait, à l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi