Marchés français ouverture 7 h 41 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0477
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 725,16
    -1 577,31 (-5,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Guerre Airbus-Qatar Airways: le premier round est pour Airbus

La justice britannique a validé l’annulation par Airbus d’une commande d’A321neo passée par Qatar Airways. L’avionneur avait pris cette décision suite au refus de la compagnie qatarie de prendre livraison d’A350 à la peinture défectueuse.

Avantage Airbus. L’avionneur européen vient de marquer un point précieux dans l’improbable conflit qui l’oppose, depuis l’été 2021, à Qatar Airways, un de ses plus gros clients. La Haute cour de justice de Londres a validé, ce mardi 26 avril, la décision d’Airbus (6 milliards de dollars au prix catalogue). Cette décision rarissime, annoncée en janvier dernier, avait été prise par Airbus en représailles au refus de la compagnie aérienne de prendre livraison de nouveaux long-courriers A350. L’avionneur toulousain arguait qu’une clause lui permettait d’annuler le contrat d’A321neo en cas de non-respect par Qatar Airways du contrat A350, même si les deux contrats sont distincts. La justice britannique lui a donc donné raison, condamnant même Qatar Airways à verser, sous deux semaines, 331.000 dollars à Airbus pour rembourser ses frais d’avocats.

Un avionneur et un de ses principaux clients qui se déchirent devant la justice: l’histoire est peu commune. Comment a-t-on pu en arriver là? Pour comprendre, un petit retour en arrière s’impose. En août 2021, , en raison de la dégradation rapide des surfaces des fuselages. La compagnie, estimant que le problème affecte la sécurité des vols, décide de ne plus prendre livraison des A350. Il exige également qu’Airbus lui verse un milliard de dollars de pénalités.

Irascible Al-Baker

L’avionneur européen est furieux de cette offensive juridique ultra-médiatisée. Le groupe reconnaît que des dégradations de la peinture peuvent exposer un filet métallique destiné à protéger l’avion en cas d’impact de la foudre, mais il assure que ce défaut n’a aucune conséquence sur la sécurité en vol. Si Qatar rechigne à prendre livraison des A350, explique en substance l’avionneur, c’est avant tout du fait de la faiblesse du trafic long-courrier, et en aucun cas du fait d’un problème de sécurité. La position de l’avionneur est renforcée par le régulateur européen de l’aérien, l’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), qui confirme que la sé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles