Marchés français ouverture 8 h 2 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,68 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,38 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,87 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0180
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,95 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    22 962,54
    -684,17 (-2,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,23
    -15,58 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

La guerre en Éthiopie menace de déstabiliser toute la région

·1 min de lecture
La situation qui prévaut en Ethiopie est une épée de Damoclès sur la paix dans toute la région. 
La situation qui prévaut en Ethiopie est une épée de Damoclès sur la paix dans toute la région.

La guerre civile, qui dure depuis un an en Éthiopie, s?est intensifiée d?un cran en novembre, alors que le Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé son intention de rejoindre lui-même le front pour mater les insurgés tigréens. Lauréat du prix Nobel de la paix en 2019, il a appelé les Éthiopiens à « repousser et enterrer les terroristes du Front de libération populaire du Tigré » (FLPT).

Le Canada, tout comme d?autres pays, a exhorté ses ressortissants à quitter l?Éthiopie.

Ce conflit aurait jusqu?ici fait plusieurs milliers de morts et deux millions de déplacés. Un demi-million de personnes seraient menacées par la famine, tandis que se multiplient les signes avant-coureurs d?une épuration ethnique.

Le conflit armé a éclaté en novembre 2020 lorsque le gouvernement éthiopien a envoyé l?armée fédérale au Tigré. Les autorités régionales y avaient alors organisé des élections initialement reportées par le pouvoir central. Depuis, le FLPT a repris le contrôle de la majeure partie du territoire et continue à avancer sur les autres régions du pays.

Carte de l?Éthiopie. © Shutterstock

Les Forces de défense tigréenne (FDT) affiliées au FLPT ont récemment enregistré d?importantes victoires militaires dans les provinces Amhara et Afar, au sud du Tigré. Elles se rapprochent donc inexorablement de la capitale, Addis-Abeba.

En tant que doctorant en science politique, je m?intéresse aux questions de sécurité dans la Corne de l?Afrique. Aujourd?hui, tous les observateurs se dem [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles