La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 704,79
    +682,75 (+2,01 %)
     
  • Nasdaq

    15 378,08
    +124,03 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    27 753,37
    -182,25 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1311
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    +130,01 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    50 247,52
    -907,16 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 443,39
    +4,51 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 586,36
    +73,32 (+1,62 %)
     

Guerlain organise une vente d'art numérique NFT

·2 min de lecture

Une grande première pour la vénérable maison Guerlain, qui a commandé des œuvres numériques à quatre jeunes artistes afin de les mettre aux enchères en ligne, grâce à la technologie NFT. Le produit de cette vente ira au financement d'un projet de bio-diversité de Yann Arthus Bertrand.

A première vue, on a l'impression que plusieurs univers très différents, sont en train de se rencontrer dans cette belle initiative. En réalité, ces univers dialoguent depuis fort longtemps. Il y a d'abord le parfumeur Guerlain, une maison détenue par LVMH (actionnaire de Challenges), qui s'implique activement dans l'art contemporain depuis des décennies.

Guerlain présente sa 14e exposition, , côté Parcours Privé, visible jusqu'au 14 novembre au 68 Champs-Elysées (ouvert tous les jours, entrée libre). A ne pas rater! Pas la peine d'aller se mêler à la foule intimidante des collectionneurs et marchands d'art de la Fiac. Il suffit de prendre son tour chez Guerlain sur les Champs-Elysées. Cette expo (Caroline Messensee en est la commissaire) a pour thème l'art et la matière -superbe oxymore- sous le titre "Quand la matière devient art". On y voit entre autres surprises, une compression de Cesar qui prouve l'actualité de l'œuvre et des partis pris de l'artiste décédé en 1998.

Une compression de Cesar exposée dans le cadre de l'exposition Guerlain de la Fiac.

Des œuvres numériques en vente jusqu'au 15 novembre

C'est au sein de cette expo que l'on peut découvrir quatre œuvres signées de quatre jeunes artistes, la chinoise Liu Bolin, l'australienne Lauren Moffatt, la québécoise Sabrina Ratté et la parisienne Constance Valero. L'image vidéo haute définition ou 3D et le thème qui a poussé les créateurs à l'exploration des matières permettent un voyage esthétique qui va marquer les curieux comme les esthètes avertis.

Une oeuvre de l'artiste chinoise Liu Bolin.

Ce sont ces quatre œuvres qui sont . La curation et la production des œuvres ont été assurées par Benoît Baume, fondateur de Fisheye. Certifiées NFT (non fungible token), ces œuvres numériques seront bien propriétés d'heureux collectionneurs qui auront le bonheur d'aider les artistes et… la biodiversité puisque les fonds récoltés permettront de financer la création d'un jardin laboratoire en agriculture régénératrice [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles