Groupe Vial : restructure afin de revenir à l'équilibre en 2013

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA29,840,14
VIA.PA0,910,00

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) Groupe Vial (Paris: FR0010340406 - actualité) engage un programme de restructuration économique afin d'améliorer sa rentabilité opérationnelle. Ce programme est notamment consécutif à la baisse du chiffre d'affaires consolidé, en repli de 9,9% sur les 9 premiers mois de 2012, et à un résultat opérationnel courant déficitaire de -5,5 Millions d'Euros au 1er semestre 2012 (-1 ME au 1er semestre 2011).

Les actions précédemment menées par le Conseil d'administration dans le cadre du plan de sauvegarde ont permis de stabiliser la situation d'endettement du groupe, notamment grâce à l'étalement de sa dette bancaire et l'apport de 2 ME par l'actionnaire principal. Cependant, le contexte économique défavorable dans les secteurs du bâtiment, de la construction neuve et de la rénovation nécessite la mise en place d'un plan d'actions immédiat visant à relancer les ventes et réduire les coûts de structure pour d'empêcher la poursuite de la dégradation du résultat opérationnel. Il est en effet attendu en perte significative à fin 2012.

L'analyse des coûts de structure du Groupe (hors Bolivie) fait ressortir la nécessité de les réduire d'environ 10 ME en année pleine. Le Groupe Vial prévoit donc la fermeture de ses magasins sur la péninsule Ibérique et de certains magasins les moins rentables en France. La décision a été prise de fermer les magasins en Espagne avant la fin d'année. Au Portugal, les fermetures sont envisagées en deux temps : en décembre 2012 pour le magasin de Faro et en mai 2013 pour celui de Lisbonne. Sur le marché français, les fermetures devraient concerner 6 magasins dénués de perspectives de développement rentable, ainsi qu'un magasin Vial Déco dont l'activité ne fait plus partie de la stratégie commerciale du Groupe.

D'autres points de vente et filiales, ainsi que certaines fonctions administratives du siège, feront l'objet de compression d'effectifs afin d'optimiser la masse salariale du groupe. En complément de son action de rationalisation du réseau, Groupe Vial recentre géographiquement son activité commerciale sur la France et la Bolivie, les marchés offrant le plus de potentiel de développement selon les analyses du management. Dans le respect de cette stratégie, la direction a décidé de recentrer les activités du Groupe sur son coeur de métier par la suppression de l'activité Vial Déco et entend concentrer ses actions de développement commercial sur les magasins de menuiserie dont l'activité annuelle est inférieure à 1 ME. Ces mesures ciblées devraient contribuer à un accroissement du chiffre d'affaires estimé à 2,5 ME en année pleine, soit une amélioration de la marge globale de l'ordre de 1 ME.

En 2013, la structuration devrait permettre de maintenir une certaine rentabilité afin de faire face aux échéances du Plan de Sauvegarde. La récente réorganisation du management devrait permettre de mener à bien cette restructuration. La volonté du Groupe est de développer son activité par de nouveaux canaux, notamment : les centrales d'achats, les grandes surfaces de bricolage (GSB), les négoces spécialisés. Ces activités lui permettraient de conquérir de nouvelles parts de marché. Pour ce faire, le Groupe compte s'appuyer sur son outil de production. L'optimisation de ses capacités et les économies réalisées dans le cadre du plan de restructuration sont estimées à 10,15 ME. Elles devraient permettre le retour à l'équilibre d'exploitation dès l'année 2013.