Groupe Partouche : les comptes ont viré au rouge en 2012

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13
PARP.PA1,350,01

En 2012, Groupe Partouche (Paris: FR0000053548 - actualité) a réalisé un chiffre d'affaires de 451 Millions d'Euros. Il est en repli de -13,4 ME par rapport à l'exercice précédent (464,3 ME).

La rentabilité opérationnelle du groupe est affectée dans des proportions analogues, avec un Résultat opérationnel courant (ROC) de 26,7 ME, en recul de -13,4 ME. Ce repli est localisé dans le secteurs des casinos (-10,7 ME à 408 ME) malgré les efforts, de maîtrise et de contrôle effectués sur les charges opérationnelles. Egalement, le secteur des hôtels est à la peine avec un recul -1,6 ME (33,3 ME).

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) résultat net de Groupe Partouche est une perte de -8,6 ME contre un bénéfice de +2 ME un an plus tôt. La part du Groupe est une perte de -17,1 ME tandis que que la part des minoritaires, essentiellement rattachée aux casinos suisses, est un bénéfice de +8,5 ME.

Groupe Partouche poursuit son désendettement. L'endettement net du groupe s'élève en 2012 à 193,2 ME contre 205,3 ME un an plus tôt.

En ce début 2013, le contexte de économique reste difficile. L'activité mesurée en début d'exercice, génère un manque de visibilité pour l'exercice à venir et incite à la prudence en matière d'attentes. Mais face à cette contrainte, Groupe Partouche assure continuer "à se mobiliser pour traverser cette période difficile". Afin d'inverser la courbe de rentabilité, le groupe amplifie ses ajustements de charges dans tous les secteurs. De nouvelles économies sont attendues, principalement dans les casinos et le pôle Interactive compte tenu entre autre de la réorganisation stratégique de l'activité poker.

Courant 2013, le désendettement sera poursuivi, avec l'aide de cessions d'actifs non opérationnels -bâtiments de Vichy et ancien site d'exploitation de La Grande Motte- déjà sous compromis de vente pour 7,8 ME en vue du paiement de l'échéance de 15 ME de la tranche A du crédit syndiqué positionnée au 31 octobre 2013. La mise en place prochaine d'un crédit-bail immobilier pour 14,5 ME sur l'immeuble du Pasino de La Grande Motte se traduira par un remboursement anticipé à due concurrence du crédit syndiqué accompagné d'une baisse du coût de financement ; cette substitution de dette sera également étudiée pour le projet de la Ciotat.