La bourse ferme dans 5 h 14 min
  • CAC 40

    6 661,40
    -8,45 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 168,26
    +1,43 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1625
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 779,60
    +9,10 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    55 066,11
    +1 085,22 (+2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 483,79
    +20,43 (+1,40 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,28
    -0,68 (-0,82 %)
     
  • DAX

    15 528,74
    +12,91 (+0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 216,88
    -0,65 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3763
    -0,0031 (-0,22 %)
     

Le groupe de maisons de retraite Orpea visé par une enquête du PNF

·1 min de lecture

Le groupe français Orpea (cliniques privées et maisons de retraite) dans la tourmente. Visé par une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF) portant sur la cession d'une maison de retraite en 2008, son siège a été perquisitionné, selon plusieurs sources concordantes. Le PNF a confirmé mener les investigations, sur dessaisissement du parquet d'Aix-en-Provence, et précisé que des perquisitions ont eu lieu, comme l'a révélé le magazine Challenges.

"En mars 2021, une perquisition a eu lieu au siège social d'Orpea, suivie par l'audition de certains collaborateurs du groupe par les enquêteurs", a de son côté indiqué le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP, expliquant avoir "pleinement coopéré aux diverses investigations menées". "A notre connaissance, les investigations portent sur la cession en 2008 d'une maison de retraite à Orpea en France, et plus particulièrement le traitement fiscal de cette cession par les vendeurs, extérieurs au groupe", a-t-il ajouté, soulignant également ne pas avoir accès au dossier.

>> A lire aussi - Orpea visé par une enquête du parquet financier ?

Le groupe de maisons de retraite et de cliniques privées a en outre fait valoir que "les informations dont (il dispose) permettent d'affirmer qu'il n'y a eu aucune rétrocommission" et que ni lui, ni "ses dirigeants (ne sont) directement concernés". Selon Challenges, le directeur général Yves Le Masne a notamment été entendu, dans le cadre d'une enquête pour "complicité de fraude fiscale (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Thales : enquête pour des soupçons de "corruption" et de "trafic d'influence"
Amazon France redoute "l'inflation" des frais de port sur les envois de livres
Le pétrole (Brent) va-t-il s’envoler à 100 dollars ? : le conseil Bourse du jour
Deux nouveaux complexes à plus de 17.000 dollars la nuit ouvrent sur une île privée de Richard Branson
Michel Combes, Thomas Enders, Rudi Garcia... les plus grosses indemnités de départ en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles