Groupe Jemini : placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Paris

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,110,13

Groupe Jemini, spécialiste des produits sous licence pour enfants, vient d'être placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Paris dans le cadre d'une procédure de redressement judiciaire.

Le Tribunal de Commerce de Paris a désigné le cabinet Thevenot Perdereau Maniere, en la personne de Maître Christophe Thevenot, en qualité d'administrateur judiciaire de Groupe Jemini, ainsi que Maître Stéphane Gorrias de l'étude BTSG en tant que représentant des créanciers. La période d'observation a été fixée pour une durée initiale de 6 mois, durant laquelle la cotation de l'action Groupe Jemini sur NYSE Alternext by Euronext Paris restera suspendue.

Vers la présentation d'un plan de continuation...

La direction de Groupe Jemini mettra à profit cette période d'observation pour soumettre au Tribunal un plan de continuation, solution la plus à même de protéger les intérêts de Groupe Jemini, de ses salariés, de ses créanciers, de ses actionnaires ainsi que de ses partenaires distributeurs et licencieurs. Ce plan s'appuie sur la stratégie de restructuration et de relance engagée depuis plusieurs mois par la nouvelle direction.

Nomination du nouveau Président du Directoire

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) 17 décembre 2012, le Conseil de surveillance a nommé à la Présidence du Directoire Jean-Christophe Bonifacj, spécialiste de la distribution et du marketing de produits de grande consommation, en particulier du secteur du jouet, qui avait rejoint Groupe Jemini en avril 2012 en tant que Directeur commercial.

Le Directoire, resserré pour plus de réactivité, est à présent composé de deux membres 100% opérationnels :

-Jean-Christophe Bonifacj, Président du Directoire et Directeur commercial,
-et Georges Gangand, Directeur administratif et financier.
Ils bénéficient de l'expertise du Conseil de surveillance présidé par Robert Gerson, ancien Président de Mattel France et Senior Vice-Président de Mattel Monde.

"Nous allons mettre tout en oeuvre pour saisir l'opportunité donnée par l'ouverture du redressement judiciaire de Groupe Jemini afin de rebondir en 2013. Compte tenu des réductions de coûts et des renégociations commerciales déjà enclenchées en 2012, nous sommes convaincus de l'efficacité de notre plan de relance. Ce ne sera pas tous les jours facile, mais grâce à la qualité de notre portefeuille de licences et à la confiance renouvelée de nos licencieurs et ayant-droits, nous sommes prêts à affronter le contexte de consommation dégradé qui affecte le secteur des produits pour enfants. Nous allons nous appuyer sur le professionnalisme et l'expertise de l'ensemble de nos équipes pour relever les défis qui nous attendent", conclut Jean-Christophe Bonifacj.