La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 743,70
    -56,90 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 828,35
    -71,84 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • BTC-EUR

    50 279,96
    -34,32 (-0,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 278,68
    -15,90 (-1,23 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -6,33 (-0,15 %)
     

Le groupe français Lustucru pourrait racheter Panzani pour 600M€

·1 min de lecture

Le groupe français Lustucru est prêt à faire une offre de rachat pour Panzani, qui pourrait être mis en vente pour 600 millions d'euros, affirme le quotidien Les Echos jeudi soir. Lustucru, société contrôlée par la famille Skalli, se prépare à ce que le premier groupe agroalimentaire espagnol, Ebro Foods, actuel propriétaire de Panzani, démarre le processus de vente en avril. Dans ce cadre, Lustucru s'associerait au fonds britannique CVC, selon Les Echos.

Ebro Foods possède par ailleurs Lustucru Sélection (pâtes fraîches...), issue de la scission de Lustucru en deux sociétés en 2002. Dans un entretien mi-mars au journal espagnol el Economista, Antonio Hernandez Callejas, le président d'Ebro Foods, indiquait ne pas être opposé à la vente de Panzani. "Je n'ai jamais dit que je ne vendais rien. Tout dépend du prix", avait-il déclaré. "Si nous procédons à un désinvestissement de 600 millions [Panzani, en France], il y a des possibilités, car avec ces montants beaucoup de choses peuvent être faites: réduire la dette, verser des dividendes ou investir dans autre chose", ajoutait-il.

Contacté par l'AFP, Panzani a réagi en affirmant que "si certains acteurs ont effectivement exprimé un intérêt suite aux ventes du groupe Ebro en Amérique du Nord, Panzani confirme que l'actionnaire du groupe Panzani, Ebro Foods, n'a pris aucune décision de cession de ses activités en France et n'a signé aucun mandat de vente en ce sens".

À lire aussi — Coronavirus : les Français ont acheté deux fois plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plan de relance "oublie" largement les femmes, selon une étude
Les chèques énergie arrivent à partir d'aujourd'hui chez les Français
2 raisons pour lesquelles acheter une Tesla avec des bitcoins est une mauvaise idée
La dette et le déficit de la France atteignent des niveaux records en 2020
Orange, Total... Les 10 marques françaises qui valent le plus cher