Marchés français ouverture 6 h 37 min

Groupe Casino: Résultats du premier semestre 2019 et chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2019

Groupe Casino

Accélération de l’activité en France dans l’ensemble des enseignes

Confirmation des objectifs 2019 de résultats et de cash-flows, en lien avec l’avancée rapide des réductions de coûts

Accélération du désendettement : nouvelle cible de dette nette France
à moins de 1,5 Md€ à fin 2020 et au-delà, avec l’absence du dividende en 2020

  • Croissance organique de + 3,5 %1 du chiffre d’affaires Groupe à 17,8 Mds€ au premier semestre 2019
    • En France, accélération de la croissance comparable au deuxième trimestre à + 0,7 % (+ 0,7 pt vs T1)
      et à + 2,5 % sur deux ans (+ 1,2 pt vs T1)
    • Cdiscount : forte accélération de la croissance du volume d’affaires (« GMV ») de + 13,0 %2 au T2 2019
      (vs + 9,2 %2 au T1 2019) avec une quote-part marketplace à 40,1 % du GMV (+ 3,5 pts)
    • En Amérique latine, maintien d’une croissance forte (10,1 %4) tirée par Assaí au Brésil
  • Résultat Opérationnel Courant (ROC) Groupe hors crédits fiscaux3 de 347 M€, en hausse de + 12,9 %4
    • ROC France à 151 M€, avec une croissance de la marge de ROC de distribution de + 11 bp, les loyers additionnels liés aux plans de cession étant plus que compensés par les réductions nettes de coûts
    • Progression de la marge d’EBITDA Cdiscount de + 96 bp, en lien avec la quote-part marketplace
    • Croissance organique du ROC de GPA de + 7,0 % hors crédits fiscaux
  • Avancée rapide sur les priorités stratégiques en France
    • Réalisation de 60 M€ d’économies de coûts (frais centraux, magasins, logistique) et relèvement
      de l’objectif 2019 à 130 M€
      (pour une cible initiale à 100 M€)
    • Plan de cessions et fermetures de magasins déficitaires (dit « Plan Rocade ») : 15 HM déjà cédés, 52 M€
      de gains ROC en année pleine sécurisés
      et produits de cessions de 233 M€ (150 M€ nets des coûts
      de fermetures) ; confirmation de l’objectif de 90 M€ de gains annuels récurrents sécurisés à fin 2019 
    • Poursuite de la croissance des formats porteurs (30 ouvertures au S1 et 50 prévues au S2)
    • Forte croissance du E-commerce de + 28 % et extension de l’offre Amazon au S2 2019 à Paris, banlieue
       et grandes villes de province
    • Accélération des nouvelles activités dans l’énergie (pipeline de projets GreenYellow de 350 MWc
      à fin juin contre 150 MWc à fin décembre) et la data (CA RelevanC de 24 M€, en hausse de + 38 %)
  • Cession de Via Varejo le 14 juin et lancement d’un projet majeur de simplification de la structure
    en Amérique latine
  • Confirmation des objectifs annuels 2019 en France. La réduction des CAPEX et les plans d’action sur les stocks (en baisse de 105 M€ au premier semestre) sont cohérents avec la cible de génération de cash-flow
    de 0,5 Md€ à l’année
  • Accélération du plan de désendettement pour atteindre moins de 1,5 Md€ de dette nette France à fin 2020 et la maintenir durablement sous ce niveau, grâce à l’achèvement du plan de cession de 2,5 Mds€,
    dont 2,1 Mds€ ont déjà été signés, et l’absence de dividende en 2020 représentant une économie totale
    sur les dividendes d’environ 500 M€ sur 18 mois

En M€
S1 2018 S1 2019 Var.
totale
Var.
organique
4
S1 2018
yc IFRS 16
S1 2019
yc IFRS 16
Chiffre d’affaires 17 787 17 841 + 0,3 % + 3,5 % 17 787 17 841
EBITDA 772 663 - 14,0 % - 8,6 % 1 200 1 127
ROC 437 347 - 20,7 % - 12,1 % 517 437
ROC hors crédits fiscaux 337 347 + 2,9 % + 12,9 % 417 437
Résultat net normalisé, Part du Groupe5 46 (16) n.s. n.s. 36 (35)
Dette financière nette (5 441) (4 738) + 703   (5 383) (4 698)
dont France (4 019) (2 901) + 1 117   (4 009) (2 894)

Faits marquants du S1 2019

  • Plan d’économies : avance sur le rythme prévu et relèvement de 100 M€ à 130 M€ l’objectif annuel

Le Groupe a initié un plan d’économies de coûts devant générer au moins 200 M€ en 2020. Les gains réalisés au premier semestre totalisent 60 M€ : (i) optimisation des frais de siège (enseignes et centraux) et des coûts magasins (gain de + 29 M€) ; (ii) meilleures conditions d’achat sur les frais généraux (gain de + 16 M€) ;
(iii) synergies logistiques entre les enseignes (gain de + 15 M€). Au second semestre, le Groupe prévoit de réaliser
70
 M€ d’économies supplémentaires soit 130 M€ sur l’année (pour un objectif initial de 100 M€) compte tenu
de l’avance acquise à ce jour.

  • Plan Rocade : gain récurrent sécurisé de 52 M€ en ROC annuel et objectif de 90 M€ confirmé

Le Groupe a initié fin 2018 un plan de cessions et fermetures de magasins déficitaires (Plan Rocade). À ce jour, 56 magasins ont été cédés dont 39 intégrés y compris 15 hypermarchés, 118 magasins ont été fermés
dont 56 intégrés
. Ces opérations représentent un gain ROC de 52 M€ en année pleine pour les intégrés
et de 27 M€ pour les masterfranchisés dans lesquels le Groupe est associé à 49 % (soit un gain de 13 M€
sur le RNPG Casino). Les coûts exceptionnels décaissés liés à ce plan s’élèvent à 85 M€ (dont 35 M€ au S2 2018 et 50 M€ au S1 2019) et sont donc largement couverts par les produits de cession de 233 M€. Au second semestre, le Groupe poursuivra la mise en œuvre de ce plan, pour atteindre l’objectif de gain ROC total
de 90 M€ en année pleine.

  • Accélération de la croissance sur les formats porteurs, le E-commerce et le digital

Les ouvertures de magasins dans les formats porteurs se poursuivent, avec près de 30 nouveaux magasins premium et de proximité au S1 2019. 50 nouvelles ouvertures sont prévues au S2 sur ces formats.

L’activité reste dynamique sur les segments prioritaires : bio en croissance de + 7,8 %6 et E-commerce
en croissance +
 11,5 %1. Sur le semestre, le volume d’affaires du E-commerce alimentaire est en croissance
de +
 28 % à 187 M€, porté notamment par le partenariat avec Amazon. Ce partenariat a été étendu sur trois volets : l’extension de la livraison des produits Monoprix à de nouvelles grandes villes françaises, l’intégration
de 3 500 produits de la marque Casino à la plateforme et l’installation de consignes Amazon Lockers
dans 1 000 magasins, avec un déploiement à partir du S2 2019.

Le E-commerce non-alimentaire avec Cdiscount a connu une croissance du GMV de + 11,0 %7 en organique sur le semestre portée par la contribution croissante de la marketplace au GMV (quote-part de 40,1 %
au T2 2019) et la solide croissance des revenus de monétisation B2B (doublement entre T2 2018 et T2 2019)
et B2C (+ 41 % entre T1 2019 et T2 2019, dont Cdiscount Voyage et énergie).

  • Croissance des nouvelles activités du Groupe dans l’énergie, la data, les data centers

GreenYellow a conforté sa position de leader dans le photovoltaïque décentralisé, en faisant plus que doubler
son pipeline de projets solaires en 6 mois, passant de 150 MWc fin 2018 à 350 MWc fin juin 2019. Le Groupe a signé de nouveaux contrats de performance énergétique et a enrichi sa plateforme de solutions avec le déploiement
du premier maillage de bornes de recharge ultra rapide de véhicules électriques en France.

L’activité data avec 3W-relevanC enregistre une forte croissance de 38 % au premier semestre, portée par l’activité cœur d’exploitation de données transactionnelles pour les campagnes publicitaires.

L’activité de data center avec ScaleMax a débuté au cours du premier semestre 2019 avec l’installation d’un premier centre dans un entrepôt de Cdiscount d’une capacité actuelle de 10 000 cœurs.

  • Cession de Via Varejo et lancement d’un projet de simplification de la structure du Groupe en Amérique latine

Le processus de cession de Via Varejo a été achevé le 14 juin 2019 avec la cession de la participation de GPA dans Via Varejo pour un prix total de cession de 615 M€.

Le Groupe a lancé, le 27 juin 2019, un projet de simplification de sa structure en Amérique latine incluant
le regroupement de l’ensemble de ses activités dans la région sous GPA et la migration des actions GPA
vers le Novo Mercado, marché liquide donnant accès à une base plus large d’investisseurs internationaux.

Après examen par un comité d’administrateurs indépendants, le conseil d’administration de GPA a approuvé
le 24 juillet 2019 une OPA sur Éxito
au prix de 18 000 COP. Le dépôt par GPA de son offre interviendra après l’approbation par Éxito des accords conférant à Casino un contrôle exclusif sur Segisor (holding de contrôle
de GPA) et lui permettant d’acheter la participation d’Éxito dans Segisor sur la base d’un prix de 109 BRL
par action GPA. Le conseil d’administration de Casino a approuvé ce même jour l’offre d’achat à 109 BRL par action, qui a été transmise à Éxito pour examen.

  • Avancée du plan de cession d’actifs et accélération du désendettement en France

Le Groupe a poursuivi son plan de cessions d’actifs non stratégiques au cours du premier semestre. Le total
des cessions signées atteint à date 2,1 Mds€ pour un objectif de 2,5 Mds€ à fin T1 2020
au plus tard.
Sur ces montants, 1,5 Md€ sont déjà encaissés (dont 380 M€ au S1 2019). Les opérations restant à finaliser sont la vente de murs au fond Apollo pour 374 M€ dont le closing est prévu d’ici octobre, et la vente de Vindémia
à GBH pour 219 M€ dont le closing est prévu après la phase d’examen par l’autorité de la concurrence.

Le Groupe entend accélérer son désendettement et vise une dette nette inférieure à 1,5 Md€ en France
à fin 2020 et maintenue durablement sous ce niveau dans les années suivantes
, compte tenu (i) de l’absence
de dividende intérimaire en 2019 et de tout versement de dividende en 2020 ; (ii) de l’achèvement du plan
de cession prévu pour la fin T1 2020 ; et (iii) de l’objectif de cash-flow annuel France de 0,5 Md€ avant intérêts
et dividendes.

  • Autres

Le 23 mai 2019, Casino a été informé par son actionnaire de référence, Rallye, de l’ouverture de procédures de sauvegarde concernant respectivement Rallye et ses maisons mères. Elles ne concernent pas le groupe Casino, ni ses activités, ni la poursuite de son plan stratégique en cours d’exécution (cf. note 2 « faits marquants »
des états financiers semestriels).

Chiffre d’affaires du second trimestre 2019

Au second trimestre 2019, le chiffre d’affaire du Groupe atteint 8 988 M€, en hausse de + 1,1 % au total. Sur la période les effets de change et d’essence ont un effet défavorable de respectivement - 1,6 % et - 0,2 %, tandis que l’effet calendaire a un effet positif de + 0,3 %. La croissance comparable du Groupe s’établit à + 2,3 %8 tirée par une activité dynamique en Amérique latine à + 3,8 % et une progression de + 0,7 % en France, y compris le E-commerce (Cdiscount).

En France, les ventes sont en croissance de + 0,7 % en comparable (en accélération de + 0,7 pt vs T1 et + 1,2 pt
sur deux ans à +
 2,5 %). Toutes les enseignes progressent, notamment les hypermarchés Géant (+ 1,6 %)
et les supermarchés Casino (+
 1,4 %). Monoprix et Franprix maintiennent un trafic client en magasin positif avec un chiffre d’affaires en amélioration progressive, suite à la fin de l’effet gilets jaunes à Paris. La dynamique commerciale est favorable avec la poursuite de la croissance sur les segments porteurs bio et E-commerce alimentaire.

Cdiscount accélère au second trimestre, affichant une croissance organique de + 13,0 %9 du GMV tirée par le poids croissant de la marketplace représentant désormais 40,1 % du GMV, en hausse de + 3,5 pts par rapport à l’année dernière, soutenue par la progression rapide du Fulfillment (+ 57 %).  Les services B2C poursuivent une très forte dynamique (+ 41 % au T2 vs T1), portés par l’extension de l’offre au voyage et à la santé. La plateforme poursuit
son internationalisation avec désormais 25 pays couverts pour la livraison.

En Amérique latine (GPA Food et Éxito), les ventes progressent de + 3,8 % en comparable et de + 8,8 % en organique. Le chiffre d’affaire total en croissance de + 5,6 % est impacté par un effet de change
défavorable de - 3,9 %. GPA Food enregistre des ventes en croissance de + 3,4 % en comparable et de + 10,3 %
en organique. Assaí continue d’enregistrer de très fortes croissances, de + 8,1 %2 en comparable et + 23,2 %
en organique
portée par le succès du modèle commercial et l’expansion continue. Multivarejo ralentit
ce trimestre, notamment impacté par un effet de base défavorable compte tenu de la coupe du monde
en 2018. Le E-commerce, en croissance de plus de + 37 %, continue de se développer fortement avec la mise en place de nouveaux services de livraison et la pénétration croissante de l’application digitale Meu Desconto (9,2 millions de téléchargements). Les ventes d’Éxito accélèrent par rapport au 1er trimestre.


 

Résultats du premier semestre 201910

Au S1 2019, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe atteint 17 841 M€, soit une hausse de + 3,5 %
en organique (hors essence et calendaire) et une variation de + 0,3 % au total.

En France, le chiffre d’affaires du S1 est en variation de - 2,9 % au total, de - 1,6 % en organique et en hausse
de + 0,5 % en comparable, avec une bonne tendance des hypermarchés Géant (+1,0 % en comparable)
et de la proximité (+ 3,1 % en comparable).

Le E-commerce (Cdiscount) affiche un fort dynamisme avec un volume d’affaires (GMV) en hausse de + 11,0 %11 en organique, porté par la contribution croissante de la marketplace qui atteint 40,1% du GMV au T2 2019
et de la solide croissance des revenus de monétisation.

Les ventes en Amérique latine sont en hausse de + 10,1 % en organique et de + 4,9 % en comparable, soutenues par la très bonne performance d’Assaí (+ 24,5 % en organique).

Le ROC Groupe s’établit à 347 M€ soit une baisse de - 12,1 % en organique et de - 20,7 % au total en lien avec
un effet base dans la saisonnalité des crédits fiscaux au Brésil (100 M€ au S1 2018 pour 112 M€ à l’année). Hors crédits fiscaux, le ROC Groupe s’inscrit en hausse de + 12,9 % en organique et de + 2,9 % au total.

En France, le ROC s’élève à 151 M€, en progression de + 22,3 % en organique et de + 11,3 % au total. Le ROC de la distribution s’établit à 121 M€ soit une hausse de + 19,5 % en organique. Les plans d’économies de coûts de + 60 M€ au premier semestre ainsi que le Plan Rocade d’un impact positif de + 6 M€ ont plus que compensé les loyers additionnels de - 29 M€, la prime exceptionnelle pour le pouvoir d’achat12 de - 10 M€ et l’inflation
des coûts salariaux et de l’énergie de - 10 M€. Le taux de marge opérationnelle courante de la France s’élève à 1,7 %, en hausse de + 43 bp en organique.

Le marge de ROC de Cdiscount progresse de + 83 bp en organique grâce à la croissance de la quote-part marketplace et des revenus de monétisation.

Le ROC en Amérique latine s’élève à 214 M€, soit une hausse de + 2,1 % en organique hors crédits fiscaux.

Résultat financier et Résultat net Part du Groupe normalisés13

Le Résultat financier normalisé de la période s’établit quasi-stable au premier semestre à - 213 M€ contre
- 206 M€ au S1 2018.

Le Résultat net normalisé des activités poursuivies Part du Groupe s’inscrit en baisse ce semestre, à - 16 M€ contre 46 M€ au S1 2018 du fait de la base élevée des crédits fiscaux au Brésil au S1 2018 et d’une hausse de la charge d’impôt liée notamment à la transformation du CICE en exonération de charges sociales soumise à l’impôt.

Résultat net de l’ensemble consolidé, Part du Groupe

Le Résultat net de l’ensemble consolidé Part du Groupe, s’établit à - 232 M€ ce semestre contre - 64 M€
au S1 2018 compte tenu des charges exceptionnelles liées au plan Rocade et au plan de cession.

Situation financière au 30 juin 2019

Le cash-flow opérationnel de la France (capacité d’autofinancement – CAPEX bruts) hors plan Rocade s’améliore de 46 M€ sur les 6 premiers mois de l’année grâce aux baisses nettes de coûts (compensant les loyers additionnels), aux baisses de CAPEX bruts en ligne avec l’objectif annuel de 350 M€, et à la diminution
des charges exceptionnelles.

Les stocks, dont la réduction sous-tend l’objectif annuel d’amélioration du BFR de 200 M€, s’inscrivent en baisse de 105 M€ sous l’effet des plans d’actions (réduction des références coûteuses en cash, mutualisation entre enseignes, pilotage fin des stocks promotionnels). Il en résulte une variation de BFR améliorée d’environ 100 M€ par rapport à la saisonnalité moyenne du S1 depuis 2015 (- 247 M€ vs - 350 M€). L’objectif de 200 M€ est donc confirmé.

Le cash-flow libre14 France augmenté du plan de cession et plan Rocade s’élève à 133 M€. La réduction
des CAPEX et les plans d’action sur les stocks (en baisse de 105 M€ au premier semestre) sont cohérents avec la cible de génération de cash-flow de 0,5 Md€ à l’année.

La Dette financière nette de Casino en France au 30 juin 2019 diminue de 1,1 Md€ pour atteindre 2,9 Mds€, contre 4,0 Mds€ au 30 juin 2018, grâce au plan de cession d’actifs. Entre le 30 juin 2018 et le 6 août 2019, le Groupe aura significativement réduit sa dette brute de 1,2 Md€, avec le remboursement d’une échéance de 348 M€ et le rachat de 128 M€ au S2, ainsi que le prochain remboursement de l’échéance de 675 M€ d’août 2019.

La Dette financière nette du groupe Casino15 au 30 juin 2019 est de 4,7 Mds€ contre 5,4 Mds€ au 30 juin 2018.

Casino en France2 dispose de 4,4 Mds€ de liquidités, se composant d’une position de trésorerie brute
de 1,7 Md€
et de lignes de crédit disponibles, tirables à tout moment, de 2,7 Mds€. Le tirage d’une fraction des lignes de crédit compense la diminution de l’encours des billets de trésorerie16. Au 30 juin 2019 150 M€ de lignes de crédit étaient tirées.

Casino est noté B1 (perspective négative) par Moody’s depuis le 31 mai 2019 et B par Standard & Poor’s (surveillance négative) depuis le 28 mai 2019.

Perspectives 201917

Le Groupe confirme ses objectifs annuels de résultat et de free cash-flow en France avec :

  • + 10 % de croissance du ROC de la distribution (hors immobilier)
  • Au moins 2,5 Mds€ de plan de cession d’ici le T1 2020 et réduction de la dette
  • 0,5 Md€ de cash-flow libre1 hors plan de cession et plan Rocade

Le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale 2020 de ne pas verser de dividende en 2020
au titre de l’exercice 2019 et a décidé de ne pas payer d’acompte sur dividende en 2020 au titre de l’exercice 2020.

Cela représente une économie d’environ 500 M€ à fin 202018 en tenant compte de l’absence de dividende intérimaire décidée pour l’année 2019.

Compte tenu des objectifs de cash-flow et du plan de cession de 2,5 Mds€ dont l’achèvement est prévu d’ici le T1 2020, le Groupe cible une dette nette en France inférieure à 1,5 Md€ à fin 2020 et prévoit de la maintenir dans la durée sous ce niveau.

Le paiement des coupons TSSDI sera maintenu.

Le Groupe rappelle, par ailleurs, les objectifs de ses filiales, à savoir :

  • Cdiscount : forte amélioration de l’EBITDA 
  • GPA : amélioration de la marge d’EBITDA de respectivement + 30-40 bp et + 30 bp chez Assaí et Multivarejo 
  • Éxito : amélioration de la marge d’EBITDA

La présentation des résultats semestriels 2019 est accessible sur le site du groupe Casino
(
www.groupe-casino.fr)


 

ANNEXES – RÉSULTATS SEMESTRIELS

Chiffre d’affaires semestriel consolidé par segment

Chiffre d’affaires
Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 S1 2019 Var. organique
France Retail 9 310 9 044 - 1,6 %
Latam Retail 7 601 7 908 + 10,1 %
E-commerce (Cdiscount) 876 889 - 0,5 %
Total Groupe 17 787 17 841 + 3,5 %

EBITDA semestriel consolidé par segment

EBITDA
Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 S1 2019 Var. organique
France Retail 307 296 + 1,9 %
Latam Retail 472 366 - 17,9 %
E-commerce (Cdiscount) (7) 2 n.s.
Total Groupe 772 663 - 8,6 %

Résultat Opérationnel Courant semestriel consolidé par segment

ROC
Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 S1 2019 Var. organique
France Retail 136 151 + 22,3 %
Latam Retail 324 214 - 29,3 %
E-commerce (Cdiscount) (23) (18) + 32,5 %
Total Groupe 437 347 - 12,1 %

 

Résultat net semestriel normalisé

Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 Éléments
retraités
2018
Normalisé
S1 2019 Éléments
retraités
S1 2019
Normalisé
Résultat Opérationnel Courant 437 0 437 347 0 347
Autres produits
et charges opérationnels
(137) 137 0 (308) 308 0
Résultat opérationnel 301 137 437 39 308 347
Coût de l'endettement
financier net
(155) 0 (155) (159) 0 (159)
Autres produits et charges financiers19 (94) 43 (51) (7) (47) (54)
Charge d'impôt20 (24) (39) (63) (47) (27) (74)
Quote-part de résultat
des entreprises associées
11 0 11 (0) 0 (0)
Résultat net
des activités poursuivies
39 141 180 (174) 234 60
Dont intérêts minoritaires21 107 26 133 52 24 76
Dont Part du Groupe (68) 115 46 (226) 210 (16)

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies corrigé (i) des effets
des autres produits et charges opérationnels tels que définis dans la partie « principes comptables »
de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits et charges d'impôts afférents à ces retraitements.

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de juste valeur des dérivés actions (par exemple les instruments de Total Return Swap et Forward portant sur les titres GPA) et les effets d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens.


 

Compte de résultat semestriel avec impact IFRS 16


En M€
S1 2018 Impact
IFRS 16
S1 2018
Yc IFRS 16
S1 2019 Impact
IFRS 16
S1 2019
Yc IFRS 16
Chiffre d’affaires 17 787 - 17 787 17 841 - 17 841
EBITDA 772 429 1 200 663 463 1 127
ROC 437 79 517 347 90 437
Autres produits et charges opérationnels (137) 1 (136) (308) (75) (383)
Résultat opérationnel 301 80 381 39 14 54
Coût de l’endettement financier net (155) 4 (151) (159) 3 (157)
Autres produits et charges financiers (94) (116) (210) (7) (134) (141)
Charge d’impôt (24) 9 (15) (47) 29 (18)
Quote-part de résultats
des sociétés associées
et co-entreprises
11 (0) 11 (0) (0) (0)
Résultat net des activités poursuivies part du Groupe (68) (10) (79) (226) (75) (302)
Résultat net activités abandonnées part du Groupe 4 2 6 (6) (4) (2)
Résultat net,
Part du Groupe (RNPG)
(64) (8) (72) (232) (72) (304)

Évolution de la dette financière nette semestrielle par entité

Données hors IFRS 16
En M€
Au
30/06/2018
Au
31/12/2018
Au
30/06/2019
Évolution
1 an
 
  France Retail (4 019) (2 709) (2 901) + 1 117
  E-commerce (Cdiscount) (269) (199) (356) - 87
  Latam Retail (1 715) (1 056) (1 481) + 234
  dont GPA Food (528) (224) (331) + 197
  dont Éxito (789) (426) (732) + 57
  dont Segisor (400) (400) (400) 0
  Latam Electronics 562 543 - - 562
  Total (5 441) (3 421) (4 738) + 703


 

Dette financière nette Groupe semestrielle (6 mois)

Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 S1 2019
DFN Groupe au 1er janvier (4 126) (3 421)
Cash-flow libre22 (649) (1 017)
Frais financiers (297) (257)
Dividendes versés aux actionnaires et porteurs
de TSSDI
(247) (274)
Rachats d’actions et transactions avec
les intérêts ne donnant pas le contrôle
(135) (90)
Autres investissements financiers (41) 162
Autres éléments non cash 16 212
Activités destinées à la vente classées en IFRS 5 96 (111)
Impact des activités abandonnées (67) 59
DFN Groupe au 30 juin (5 441) (4 738)

Dette financière semestrielle France (6 mois)

Données hors IFRS 16
En M€
S1 2018 S1 2019
DFN France au 1er janvier (3 715) (2 709)
Cash flow libre1 + produit net des plans de cession
et Rocade
150 133
Frais financiers (143) (143)
Dividendes versés aux actionnaires et porteurs
de TSSDI
(204) (218)
Rachats d’actions et transactions avec les intérêts
ne donnant pas le contrôle
(134) (95)
Autres investissements financiers
(hors plan de cession et Rocade)
(78) 28
Autres éléments non cash (70) 210
  dont frais financiers non cash 77 69
Activités destinées à la vente classées en IFRS 5 (25) (108)
Segisor 200 0
Variation de DFN (304) (192)
DFN France au 30 juin (4 019) (2 901)


 

Bilan semestriel simplifié avec impact IFRS 16

En M€ 31/12/2018 Retraitements IFRS 16 31/12/2018
Yc IFRS 16
30/06/2019 Retraitements IFRS 16 30/06/2019
Yc IFRS 16
Actifs au titre
de droits d’utilisation
- 4 811 4 811 0 4 982 4 982
Autres actifs
non courants
20 302 (746) 19 556 20 196 (665) 19 531
Actifs courants 17 141 1 273 18 414 10 856 149 11 005
Total actifs 37 443 5 339 42 781 31 052 4 467 35 519
Capitaux propres 12 019 (255) 11 763 10 889 (367) 10 522
Passifs financiers non courants 6 817 (35) 6 782 6 328 (25) 6 302
Passifs de loyers non courants - 3 771 3 771 0 4 074 4 074
Autres passifs
non courants
2 023 (18) 2 041 1 665 (11) 1 656
Passifs de loyers courants - 666 666 0 692 692
Autres passifs courants 16 584 1 174 17 758 12 170 103 12 273
Total capitaux propres et passifs 37 443 5 339 42 781 31 052 4 467 35 519


 

ANNEXES – CHIFFRE D’AFFAIRES TRIMESTRIEL

Chiffre d’affaires trimestriel consolidé par segment

CA HT
En M€
CA T2
2019
Croissance CA totale Croissance CA organique23 Croissance CA comparable1
France Retail 4 643 - 2,4 % - 1,8 % + 0,7 %
Cdiscount 412 + 2,4 % + 0,0 % + 0,0 %
Total France 5 055 - 2,1 % - 1,6 % + 0,7 %
Latam Retail 3 933 + 5,6 % + 8,8 % + 3,8 %
TOTAL GROUPE 8 988 + 1,1 % + 2,9 % + 2,3 %

Chiffre d’affaires trimestriel consolidé France par enseigne

CA HT

PAR ENSEIGNE
T1
2019
Croissance comparable1 Croissance comparable1 sur 2 ans T2
2019
Croissance totale Croissance organique1 Croissance comparable1 Croissance comparable1 sur 2 ans
Monoprix 1 119 + 0,0 % + 1,2 % 1 143 + 1,3 % + 0,5 % + 0,2 % + 1,6 %
Supermarchés 723 + 0,0 % + 1,3 % 790 - 1,8 % - 1,1 % + 1,2 % + 2,7 %
dont SM Casino24 689 + 0,0 % + 1,4 % 746 - 2,1 % - 1,3 % + 1,4 % + 2,8 %
Franprix 381 - 0,5 % + 0,5 % 399 - 4,1 % - 2,2 % + 0,1 % + 1,4 %
Proximité & Divers25 582 + 0,9 % + 1,6 % 595 + 0,3 % + 0,5 % + 1,7 % + 2,4 %
dont Proximité26 308 + 3,6 % + 4,7 % 325 + 2,1 % + 3,4 % + 2,5 % + 2,7 %
Hypermarchés 1 054 + 0,0 % + 1,6 % 1 164 - 0,9 % + 2,2 % + 1,4 % + 3,9 %
dont Géant2 1 010 + 0,3 % + 2,4 % 1 112 - 0,5 % + 3,0 % + 1,6 % + 4,4 %
dont Alimentaire 694 + 0,7 % + 4,9 % 741 - 4,0 % - 4,1 % + 0,5 % + 4,8 %
dont Non-alimentaire 119 - 1,8 % - 10,5 % 104 + 5,0 % + 4,9 % + 5,3 % - 0,2 %
Leader Price 543 - 1,9 % - 1,0 % 551 - 14,1 % - 13,7 % - 1,6 % + 0,6 %
FRANCE RETAIL 4 402 + 0,0 % + 1,3 % 4 643 - 2,4 % - 1,8 % + 0,7 % + 2,5 %

Principales données trimestrielles Cdiscount27

CHIFFRES CLÉS T2 2018 T2 2019 Croissance
Publiée
Croissance organique
GMV (volume d’affaires) total TTC 760 847 +11,5 % + 13,0 %
dont ventes en propre 428 416 - 2,9 %  
dont marketplace 252 284 + 12,6 %  
Quote-part marketplace (%) 36,6% 40,1 % + 3,5 pts
Chiffre d’affaires (en M€) 445 469 + 5,4 % + 7,0 %
       
Trafic (en millions de visites) 214 235 + 10,2 %
Quote-part trafic mobile (%) 65,4 % 71,5 % + 6,1 pts
Clients actifs (en millions) 8,7 9,2 + 5,3 %

Volume d’affaires France par enseigne

Volume d’affaire alimentaire Total HT
Par enseigne estimé

En M€, hors essence
T2 2019 Variation
(hors calendaire)
Monoprix 1 160 + 0,2 %
Franprix 461 - 2,3 %
Supermarchés 737 - 1,9 %
Proximité & Divers 688 + 0,9 %
  dont Proximité 400 + 4,1 %
Hypermarchés 863 + 2,7 %
Leader Price 674 - 9,7 %
Total Alimentaire 4 584 - 1,5 %
 

 
   
Volume d’affaire non-alimentaire Total HT
Par enseigne estimé

En M€, hors essence
T2 2019 Variation
(hors calendaire)
Hypermarchés 148 + 9,8 %
Cdiscount 634 + 11,4 %
Total Non-alimentaire 782 + 11,1 %
     
     
Volume d’affaire Total HT
En M€, hors essence
T2 2019 Variation
(hors calendaire)
Total France et Cdiscount 5 366 + 0,1 %


 

Parc de magasins à fin d’exercice

FRANCE   31/12/2018 31/03/2019 30/06/2019
HM Géant Casino   122 122 113
  dont Affiliés Franchisés France   7 7 6
  Affiliés International   5 5 5
SM Casino   442 439 420
  dont Affiliés Franchisés France   104 104 92
  Affiliés Franchisés International   19 20 20
Monoprix   795 765 771
  dont Affiliés Franchisés   203 174 178
Naturalia   175 177 179
Naturalia franchisé   13 14 16
Franprix   894 892 888
   dont Franchisés   433 435 443
Leader Price   726 689 665
  dont Franchisés   394 342 330
Proximité   5 153 5 139 5 142
Autres activités (Restauration, Drive…)   591 579 395
Océan Indien   239 243 246
Total France   8 962 8 868 8 640
         
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
       
INTERNATIONAL   31/12/2018 31/03/2019 30/06/2019
ARGENTINE   27 26 24
HM Libertad   15 15 15
SUP Mini Libertad et Petit Libertad   12 11 9
URUGUAY   89 91 91
HM Géant   2 2 2
SM Disco   29 29 29
SM Devoto   24 24 24
SUP Devoto Express   34 36 36
BRÉSIL   1 057 1 059 1 059
HM Extra   112 112 112
SM Pão de Açúcar   186 186 185
SM Extra   173 173 171
Compre Bem   13 13 13
Assaí (Cash & Carry)   144 145 148
SUP Mini Mercado Extra & Minuto Pão de Açúcar   235 235 235
Drugstores   123 124 124
+ Stations-service   71 71 71
COLOMBIE   1 973 1 959 2 000
HM Éxito   92 92 92
SM Éxito et Carulla   161 161 158
SM Super Inter   73 70 70
Surtimax (discount)   1 531 1 520 1 561
  dont « Aliados »   1 419 1 419 1 469
B2B   18 20 25
SUP Éxito Express et Carulla Express   98 96 94
CAMEROUN   1 1 1
Cash & Carry   1 1 1
Total International   3 147 3 136 3 175

CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS

Régine GAGGIOLI – Tél : +33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+33 (0)1 53 65 24 17
IR_Casino@groupe-casino.fr

CONTACTS PRESSE

Groupe Casino – Direction de la Communication
Stéphanie ABADIE - sabadie@groupe-casino.fr - +33 (0)6 26 27 37 05

ou

+33(0)1 53 65 24 78 - directiondelacommunication@groupe-casino.fr

Agence IMAGE 7
Karine ALLOUIS – Tel : +33(0)1 53 70 74 84 - kallouis@image7.fr
Grégoire LUCAS - gregoire.lucas@image7.fr

 

Disclaimer

 

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme
une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes.
De même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement.
Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite, n'est fournie par rapport
à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement.
Toutes les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.



 

Note : Les données financières de cette partie sont présentées hors IFRS 16. Les données IFRS 16 sont présentées en annexe. Les comptes S1 2018 tiennent également compte de l’application de la norme IAS 29 relative au traitement de l’hyperinflation en Argentine 
[1] Croissance organique du chiffre d’affaires hors essence et calendaire
2 Données publiées par la filiale
3 Crédits fiscaux au Brésil
4 Croissance organique. La variation organique correspond à la variation totale retraitée des effets de change et de périmètre
5 Des activités poursuivies
6 Croissance comparable S1 2019 vs S1 2018
7 Données publiées par la filiale
8 Hors essence et calendaire
9 Données publiées par la filiale
10 Par souci de comparabilité, les commentaires sont établis sur des données hors IFRS 16
11 Donnée publiée par Cdiscount. Les variations organiques incluent les services et les ventes en corners mais excluent les ventes réalisées avec les clients
  des hypermarchés et supermarchés du groupe Casino (exclusion totale de + 2,5 pts de la croissance du GMV) et le GMV de 1001Pneus/Stootie, sociétés acquises
  au T4 18, (exclusion totale de - 1,7 pt de la croissance du GMV)
12 Prime exceptionnelle dans le cadre de la loi du 24 décembre 2018

13 Définitions données en page 7
14 Avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers

15 Périmètre holding du Groupe Casino, incluant notamment les activités françaises et les holdings détenues à 100 %
16 L’encours de billets de trésorerie a atteint un maximum de 750 M€ sur les 12 derniers mois. Par ailleurs le seul convenant financier sur les lignes Casino est le ratio
  consolidé DFN/EBITDA (3,5x pour le plus restrictif) testé en fin d’année, et l’ensemble des lignes de crédit sont sans nantissement
17 Indicateurs hors IFRS 16
18 Calculé sur la base des dividendes 2018
19 Sont retraités des autres produits et charges financiers, principalement les effets d'actualisation monétaire des passifs fiscaux, ainsi que les variations de juste valeur
  des Total Return Swaps portant sur les actions GPA et du forward GPA
20 Sont retraités de la charge d'impôt, les effets d’impôt correspondants aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits et charges d'impôts afférents
  à ces retraitements
21 Sont retraités des intérêts ne donnant pas le contrôle les montants associés aux éléments retraités ci-dessus
22 Avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers
23 Hors essence et calendaire
24 Excluant les magasins Codim en Corse : 8 supermarchés et 4 hypermarchés
25 Divers : essentiellement Vindémia et Restauration
26 Proximité hors Leader Price Express. Le chiffre d’affaires comparable de la Proximité inclut la performance comparable des magasins franchisés
27 Données publiées par la filiale


 

 

Pièce jointe