La bourse ferme dans 7 h 35 min

Groupe Casino : Résultats Annuels 2019

Groupe Casino

RÉSULTATS ANNUELS 2019

ROC Groupe à 1 292 M€, en croissance de + 5,5 % à changes constants (hors crédits fiscaux)

En France, marge du ROC de la distribution à 3,8 % (+ 0,5 pt vs 2018)

Réduction de la Dette Financière Nette France à 2,3 Mds€

Accélération du repositionnement stratégique des activités en France

En France 

  • Accélération du repositionnement stratégique sur les formats porteurs avec la cession de Leader Price, portant le montant des cessions signées dans le cadre du plan de cession à 2,8 Mds€ 
  • Volume d’affaires en croissance comparable de + 1,9 %
  • 24% de l’activité réalisée en E-commerce au T4 2019 vs 18% en 2018
  • Progression de + 0,5 pt de la marge du ROC de distribution qui s’établit à 3,8 %, avec un ROC
    en croissance de + 12 % à 622 M€1
  • Réduction de la dette financière nette à 2,3 Mds€ sous l’effet du plan de cession, avec un cash-flow libre récurrent (hors plans de cession et Rocade) de 367 M€2 (576 M€ hors éléments exceptionnels
  • Étape importante dans la modernisation du métier de distributeur avec le développement accéléré
    des outils d’encaissement automatique (self-scan par smartphone, caisses automatiques, magasins autonomes) et le développement de la livraison à domicile (entrepôt Ocado mis en service en version test le 18 mars 2020)

En Amérique latine 

  • Simplification de la structure du Groupe en Amérique latine avec le regroupement des activités sous la filiale GPA 
  • Confirmation de l’excellente dynamique d’Assaí avec un chiffre d’affaires en croissance
    de + 22 %3 et une hausse de la marge de + 20 bp3 
  • Succès des nouveaux formats d’Éxito et amélioration de la marge de + 20 bp3 
  • Transformation digitale et forte croissance du E-commerce de près de + 40 %3

Dans le contexte de la crise du Covid-19, le groupe Casino est concentré sur sa mission essentielle, consistant à sécuriser l’approvisionnement alimentaire des populations

  • La priorité est la mise en place des mesures nécessaires pour la santé des collaborateurs et des clients dans l’ensemble des lieux de travail et d’accueil du public : distribution de masques et de gels hydro alcooliques aux salariés en magasins, installation de plexiglas de protection en caisse, respect
    des distances entre les clients, encouragement à l’utilisation des outils d’encaissement automatique (jusqu’à 50 % des flux en hypermarchés France)
  • Le Groupe fait face à une demande inédite par son ampleur à l’instar des autres distributeurs4,
    tant en magasins qu’en solutions de Drive ou de livraison à domicile. En France, les formats
    de proximité et E-commerce sont particulièrement sollicités
    dans les grandes villes. Avec son réseau de 7 200 magasins et son enseigne Cdiscount, le Groupe est prêt à remplir la mission qui lui incombe
  • Une cellule de crise est en place, en relation permanente avec les fournisseurs et les pouvoirs publics, permettant d’assurer la continuité des chaînes d’approvisionnement et sécuriser les opérations
    en magasins et dans les sites de préparation des commandes E-commerce
  • Des initiatives à destination des populations les plus fragiles ont été lancées (horaires réservés
    aux plus de 65 ans et au personnel soignant, paniers prêts à être livrés, commandes par téléphone, extension de l’offre alimentaire sur Cdiscount)

Chiffres clés 2019

En M€, post IFRS 16 2018 retraité 2019 Var.
Totale
Var.
TCC5
Chiffre d’affaires 34 329 34 645 + 0,9 % + 4,2 %6
EBITDA 2 669 2 640 - 1,1 % + 0,6 %
ROC 1 364 1 292 - 5,3 % - 3,1 %
ROC hors crédits fiscaux 1 252 1 292 + 3,2 % + 5,5 %
Résultat net normalisé,
Part du Groupe
327 212 - 35,4 % - 34,9 %
Bénéfice net normalisé
par action, dilué
2,57 1,62 - 37,2 % - 34,6 %
Dette financière nette (3 378) (4 053) - 675 n.s.
  dont France Retail (2 724) (2 282) + 441 n.s.

Le Conseil d’administration s’est réuni le 24 mars 2020 pour arrêter les comptes sociaux et consolidés de l’exercice 2019.
Les comptes 2018 et 2019 sont présentés conformément à la norme comptable IFRS 16 « contrats de location » le Groupe ayant choisi d’appliquer
la méthode de transition « rétrospective complète ». Via Varejo dont la cession a été finalisée le 14 juin 2019, est présentée en activité abandonnée
en 2018 et du 1er janvier au 30 juin 2019 conformément à la norme IFRS 5. Compte tenu de la décision prise en 2019 de céder Leader Price, cette activité est présentée en activité abandonnée en 2019 conformément à la norme IFRS 5. Les comptes 2018 ont été retraités permettant leurs comparabilités aux comptes 2019. Les commissaires aux comptes ont effectué leurs procédures d’audit sur ces comptes et le rapport relatif à la certification des comptes est en cours d’émission.


Au cours de l’année, le Groupe a poursuivi son développement en France
sur ses priorités stratégiques et ses formats porteurs.

Formats premium et de proximité

  • La vente de Leader Price constitue une étape majeure dans le repositionnement du Groupe sur ses formats porteurs.
  • Relance de l’expansion de la proximité (y compris premium) avec 213 ouvertures de magasins.
  • Lancement de synergies commerciales entre Monoprix et Franprix.
  • Le chiffre d’affaires du bio s’accroît fortement pour atteindre 1,1 Md€, porté par les enseignes généralistes enregistrant une croissance des ventes de + 11 % (quote-part de bio chez Monoprix
    de 14 %) et l’expansion de Naturalia.

E-commerce et solutions digitales

  • 24 % de l'activité réalisée en E-commerce au T4 vs 18 % en 2018.
  • Le Groupe renforce sa position de leader en E-commerce non-alimentaire avec Cdiscount qui réalise près de 4 Mds€1 de GMV sur l’année, soit une croissance de + 9,1 %7 en organique, portée par l’expansion continue de la marketplace représentant 38,1 %1 du GMV et les services B2C.
  • Le Groupe continue de développer le E-commerce alimentaire8 en croissance de + 11 % sur l’année pour atteindre 353 M€, porté par le succès du partenariat avec Amazon. Le E-commerce alimentaire accélère fortement sur les dernières semaines. L’entrepôt Ocado a été mis en service en version test
    le 18 mars 2020.
  • Le Groupe compte plus de 300 magasins autonomes à fin 2019 générant une hausse de trafic
    de + 0,8 % au T4 2019 en France dont + 2,3 % en supermarchés. Leur ouverture est facilitée
    par l’application CasinoMax qui affiche une forte pénétration avec 20 % du chiffre d’affaires9 généré par les utilisateurs sur les deux derniers mois de l’année. Le nouveau programme de fidélité
    par abonnement « CasinoMax Extra » réservé aux utilisateurs de l’application compte 80 000 abonnés
    à fin 2019. Par ailleurs, 45 %10 des paiements en hypermarchés et 36 %4 en supermarchés sont désormais réalisés par smartphone ou caisse automatique, correspondant à une évolution profonde du modèle particulièrement adaptée dans la période actuelle.

En Amérique latine, très bonne performance du Cash & Carry et des formats rénovés ; forte accélération du E-commerce.

En Amérique latine, la performance de GPA est tirée par le Cash & Carry (Assaí) en croissance de + 22 %1 en organique, les formats rénovés et la proximité. La croissance du E-commerce atteint + 40 %1.
En Colombie, les formats Éxito Wow, Carulla Fresh Market et Surtimayorista connaissent un grand succès. La croissance du E-commerce s’inscrit en hausse de + 37 %1.


Le Groupe a accéléré le développement de ses nouvelles activités B2B, leviers
de croissance additionnelle.

GreenYellow 

En 2019, GreenYellow accélère le développement de son activité photovoltaïque avec le triplement
de son pipeline à 451 MWc à fin 2019 et enregistre un EBITDA de 76 M€.

GreenYellow réalise une expansion soutenue à l’international (Asie, Amérique latine, Afrique, Océan Indien) et continue de diversifier son portefeuille de clients auprès des pouvoirs publics et des industriels (comme Schneider Electric ou STMicroElectronics). La filiale a noué des partenariats stratégiques majeurs : Reservoir Sun qui se positionne comme l’acteur référent de l’autoconsommation solaire en France
(plus de 100 MWc sécurisés en un an), et Allego qui compte déployer le plus grand réseau de plateformes
de recharge ultra-rapide en France pour véhicules électriques.

Data et Data centers

Le pôle Data et Data centers a réalisé un chiffre d’affaires de 67 M€, en croissance de + 51 % par rapport
à 2018.

Dans la Data, les deux entités du groupe Casino, 3W.relevanC et Maxit, se rapprochent pour former relevanC, un acteur incontournable du marketing digital. relevanC a pour vocation de fournir
aux marques et aux distributeurs des solutions de recrutement et de fidélisation des clients, fondées
sur le ciblage et la mesure au travers de deux pôles :

  • relevanC advertising (anciennement 3w.relevanC) : solutions media et marketing, enrichies grâce
    à la data transactionnelle, les insights & la mesure qui permettent de répondre à toutes
    les problématiques marketing multicanales auprès de cibles d’acheteurs, et ;
  • relevanC retail tech (anciennement Maxit) : développement de solutions technologiques permettant
    à tout distributeur d’optimiser la performance de ses actions marketing en utilisant ses données pour personnaliser la relation avec le client.

Sur l’activité Data centers, ScaleMax a diversifié son portefeuille de clients externes (avec notamment
BNP Paribas, Natixis, Studios Mac Guff, etc.) et déployé 20 000 cœurs de calcul en un an.


Parallèlement, le Groupe a accéléré l’exécution de plans majeurs stratégiques
et financiers, lui permettant de renforcer sa structure financière.

Le Groupe enregistre 2,8 Mds€ d’actifs non stratégiques cédés depuis juin 2018, dont 1,8 Md€ encaissés
à fin 2019. Les cessions signées mais non encore encaissées représentent un montant de 1 Md€,
qui contribuera au remboursement ou au rachat des échéances obligataires 2021-2022 (1,1 Md€ restant
à rembourser après l’opération de refinancement).

La cession de Leader Price11 complète le plan Rocade initié fin 2018. Le Groupe a cédé 17 hypermarchés
et 14 supermarchés intégrés, et a fermé 4 supermarchés intégrés déficitaires. Hors Leader Price, l’impact
sur le chiffre d’affaires est de - 500 M€ en année pleine compensé en partie par le ralliement de franchisés avec un volume d’affaires de près de 300 M€. Le gain du plan Rocade sur le résultat opérationnel courant
est de + 50 M€ en année pleine (+ 18 M€ sur 2019).

Comme annoncé au T4 2019, le Groupe a finalisé son plan de refinancement en France
et le regroupement de ses activités en Amérique latine sous la filiale brésilienne GPA, cotée au Novo Mercado depuis le 2 mars 2020.


Résultats annuels 2019

En 2019, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe atteint 34,6 Mds€, soit une hausse de + 4,2 %
en organique12 et de + 0,9 % au total après prise en compte notamment des effets de change
et d’hyperinflation de - 1,9 % et de l’effet périmètre de - 0,8 %.

En France, le chiffre d’affaires est en croissance de + 0,3 % en comparable. Y compris Cdiscount,
la croissance comparable du volume d’affaires en France s’établit à + 1,9 %.

Le E-commerce (Cdiscount) affiche un volume d’affaires (« GMV ») de 4 Mds€, en hausse de + 9,1 %13
en organique sur l’année, porté par l’expansion de la marketplace.

Les ventes en Amérique latine sont en forte progression de + 9,7 % en organique1, principalement soutenues par la très bonne performance du Cash & Carry (Assaí) en croissance de + 22 %2 en organique.

Le ROC Groupe s’établit à 1 292 M€ soit une variation de - 5,3 % après impact du change et de - 3,1 %
à taux de change constant (TCC). Hors crédits fiscaux au Brésil le ROC Groupe s’améliore de + 3,2 %,
et de + 5,5 % à TCC
.

En France, la marge d’EBITDA s’améliore de + 57 bp à 9,0 % du chiffre d’affaires. Le ROC
de la distribution
est en hausse de + 11,6 % à 622 M€, soit une marge de ROC de 3,8 %. En vision
pré IFRS 16, le ROC de la distribution s’améliore de + 4,9 % pour atteindre 517 M€. Les effets du plan Rocade et des plans d’économies de coûts font plus que compenser la hausse des loyers de 68 M€ liée
aux cessions de murs de magasins.

L’EBITDA du E-commerce (Cdiscount) s’élève à 69 M€ en progression de + 30 M€ soutenu notamment
par la marketplace et la croissance des revenus de monétisation tant B2B que B2C. La marge d’EBITDA s’améliore de + 153 bp à 3,5 % du chiffre d’affaires.

En Amérique latine, le ROC hors crédits fiscaux s’élève à 612 M€, quasi stable hors effets de change
(- 1,0 % à TCC). Au Brésil, la marge de ROC hors crédits fiscaux d’Assaí s’améliore et Multivarejo
est impacté par des investissements promotionnels. Chez Éxito, la marge de ROC progresse tirée
par le succès des nouveaux concepts et le E-commerce. Le ROC Amérique latine y compris crédits fiscaux et effets change est en baisse de - 19,3 % en raison de l’absence de crédits fiscaux en 2019
et d’un effet change de près de - 4 %.

Résultat financier et Résultat Net Part du Groupe normalisés14

Le Résultat financier normalisé de la période est de - 716 M€ (- 448 M€ hors charges sur passifs
de loyers)
contre - 629 M€ en 2018 (- 411 M€ hors charges sur passifs de loyers). En France, le résultat financier hors charges d’intérêts sur passifs de loyers est stable. Le résultat financier E-commerce est stable par rapport à 2018. En Amérique latine, les charges financières sont en hausse en ligne avec
le financement de GPA dans le cadre de l’OPA sur Éxito.

Le Résultat net normalisé des activités poursuivies Part du Groupe s’élève à 212 M€ contre 327 M€
en 2018, essentiellement dû à une baisse du résultat opérationnel courant au Brésil en lien avec l’absence
de crédits fiscaux et à une évolution de la charge d’impôt en France liée à de moindres activations de déficits fiscaux qu’en 2018 (notamment Cdiscount) et à la transformation du CICE en exonération de charges sociales imposables.

Le BNPA normalisé dilué15 est de 1,62 € contre 2,57 € en 2018.

Résultat Net de l’ensemble consolidé, Part du Groupe

Le Résultat Net des activités poursuivies, Part du Groupe s’établit à - 384 M€ contre - 60 M€ en 2018
en raison notamment d’une hausse des charges exceptionnelles non cash liées au plan de cession.
Le Résultat Net des activités abandonnées, Part du Groupe s’établit à - 1 048 M€ contre - 57 M€ en 2018 en raison principalement de dépréciations d’écarts d’acquisitions.

Le Résultat Net de l’ensemble consolidé, Part du Groupe s’établit à - 1 432 M€ contre - 117 M€ en 2018.

Situation financière au 31 décembre 2019

La Capacité d’Autofinancement Financière des activités poursuivies du groupe Casino s’établit à 2 172 M€ contre 2 414 M€ en 2018.

La Dette financière nette du groupe Casino au 31 décembre 2019 est de 4,1 Mds€ contre 3,4 Mds€
au 31 décembre 2018. L’augmentation de la dette financière nette du Groupe est liée à l’effet net
de la réorganisation des activités en Amérique latine (rachat de la part d’Éxito dans GPA par Casino, OPA
de GPA sur Éxito), tandis que la dette financière nette France s’inscrit en baisse à 2,3 Mds€ (contre 2,7 Mds€ à fin 2018) et la dette E-commerce est quasi stable.

Au 31 décembre 2019, Casino en France16 dispose de 4,0 Mds€ de liquidités, se composant
d’une position de trésorerie brute de 1,7 Mds€ et de lignes de crédit disponibles de 2,3 Mds€. Le Groupe dispose par ailleurs de 193 M€ sur un compte séquestre qui était dédié au remboursement de l’obligation échue début mars 2020.

Perspectives 2020

Le groupe Casino est pleinement mobilisé pour sécuriser l’approvisionnement des populations tout
en assurant la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients.

Les atouts du Groupe (proximité, E-commerce, outils d’encaissement automatique) sont mis au service des clients pour répondre à leurs besoins dans les meilleures conditions de sécurité.

Le Groupe poursuivra l’adaptation accélérée de ses modes de fonctionnement et le développement
de nouvelles offres répondant au contexte actuel inédit.


Chiffre d’affaires consolidé par segment

Chiffre d’affaires
En M€, post IFRS 16
2018 retraité 2019 Variation Var. TCC
France Retail 16 786 16 322 - 2,8 % -
Latam Retail 15 577 16 358 + 5,0 % + 9,7 %17
E-commerce (Cdiscount) 1 965 1 966 + 0,0 % -
Total Groupe 34 329 34 645 + 0,9 % + 4,2 %1

EBITDA consolidé par segment

EBITDA
En M€, post IFRS 16
2018 retraité 2019 Variation Var. TCC
France Retail 1 413 1 467 + 3,8 % + 3,9 %
Latam Retail 1 217 1 104 - 9,3 % - 5,7 %
E-commerce (Cdiscount) 39 69 + 77,5 % + 77,5 %
Total Groupe 2 669 2 640 - 1,1 % + 0,6 %

Résultat Opérationnel Courant consolidé par segment

ROC
En M€, post IFRS 16
2018 retraité 2019 Variation Var. TCC
France Retail 618 676 + 9,4 % + 9,6 %
Latam Retail 758 612 - 19,3 % - 15,5 %
E-commerce (Cdiscount) (12) 4 n.s. n.s.
Total Groupe 1 364 1 292 - 5,3 % - 3,1 %


Évolution de la dette financière nette par entité

En M€, post IFRS 16 2018 retraité Évolution 2019
France Retail (2 724) + 441 (2 282)
E-commerce (Cdiscount) (199) - 22 (221)
Latam Retail (1 018) - 532 (1 550)
dont GPA (200) - 1 775 (1 975)
dont Éxito (423) + 1 060 638
dont Segisor (389) + 204 (185)
Latam Electronics 563 - 563 -
Total (3 378) - 675 (4 053)

Dette financière nette Groupe 2019

En M€, post IFRS 16 2018 retraité 2019
DFN Groupe au 1er janvier (4 069) (3 378)
Cash-flow libre18 2 104 1 786
Frais financiers (dont intérêts au titre des contrats de location) (629) (617)
Dividendes versés aux actionnaires et porteurs de TSSDI (491) (299)
Rachats d’actions et transactions
avec les intérêts ne donnant pas le contrôle
129 (1 011)
Autres investissements financiers 61 (240)
Remboursement des passifs de loyers (617) (713)
Autres éléments non cash (493) (83)
Activités destinées à la vente classées en IFRS 5 628 503
DFN Groupe au 31 décembre (3 378) (4 053)


Dette financière nette France 2019

En M€, post IFRS 16 2018 retraité 2019
DFN France au 1er janvier (3 703) (2 724)
Cash-flow libre19 + produits net des plans de cession
et Rocade
1 066 1 057
Frais financiers (hors intérêts au titre des contrats de location) (133) (161)
Dividendes versés aux actionnaires
et porteurs de TSSDI
(400) (211)
Rachats d’actions et transactions
avec les intérêts ne donnant pas le contrôle
(97) (90)
Augmentation de capital de GreenYellow 149 -
Autres investissements financiers
(hors plan de cession et Rocade)
69 (439)20
Autres éléments non cash (459) (20)21
dont frais financiers non cash (11) (6)
Activités destinées à la vente classées en IFRS 5 585 503
Segisor 200 (198)
Variation de DFN 980 441
DFN France au 31 décembre (2 724) (2 282)


Résultats 201922

En M€, post IFRS 16 2018 retraité 2019
Chiffre d’affaires 34 329 34 645
EBITDA 2 669 2 640
Résultat Opérationnel Courant (ROC) 1 364 1 292
ROC et résultat des entreprises mises
en équivalence
1 424 1 338
Autres produits et charges opérationnels (402) (719)
Résultat opérationnel 962 574
Coût de l’endettement financier net (320) (356)
Autres produits et charges financiers (356) (394)
Charge d’impôt (188) (137)
Quote-part de résultats des sociétés associées
et co-entreprises
60 46
Résultat net des activités poursuivies
part du Groupe
(60) (384)
Résultat net activités abandonnées
part du Groupe
(57) (1 048)
Résultat Net, Part du Groupe (RNPG) (117) (1 432)
Résultat net normalisé
part du Groupe
327 212


Résultat net normalisé

En M€, post IFRS 16 2018
retraité
Éléments
de normalisation
2018
normalisé
2019 Éléments
de normalisation
2019
normalisé
 
Résultat Opérationnel Courant 1 364 0 1 364 1 292 0 1 292  
Autres produits et charges opérationnels (402) 402 0  (719) 719 0  
Résultat opérationnel 962 402 1 364 574 719 1 292  
Coût de l'endettement
financier net
(320) 0 (320) (356) 0 (356)  
Autres produits et charges financiers23 (356) 47 (310) (394) 34 (360)  
Charge d'impôt24 (188) (13) (201) (137) (116) (253)  
Quote-part de résultat
des entreprises associées
60 0 60 46 0 46  
Résultat net
des activités poursuivies
159 436 594 (268) 637 369   xx xx xx xx
  dont intérêts minoritaires25 218 49 267 116 41 157  
  dont Part du Groupe (60) 387 327 (384) 596 212  

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et charges opérationnels tels que définis dans la partie « principes comptables » de l'annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits
et charges d'impôts afférents à ces retraitements et (iv) de l’application des règles IFRIC 23.

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de juste valeur des dérivés actions
(par exemple les instruments de Total Return Swap et Forward portant sur les titres GPA) et les effets d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens.


Bilan 2019 simplifié

En M€, post IFRS 16 2018 retraité 2019
Actifs non courants 24 197 22 524
Actifs courants 18 450 12 320
Total actifs 42 647 34 844
Capitaux propres 11 709 8 291
Passifs financiers non courants 6 782 8 100
Autres passifs non courants 5 602 5 560
Passifs courants 18 554 12 892
Total capitaux propres et passifs 42 647 34 844


CONTACTS ANALYSTES ET INVESTISSEURS

Régine GAGGIOLI – Tél : + 33 (0)1 53 65 64 17
rgaggioli@groupe-casino.fr

ou

+ 33 (0)1 53 65 24 17
IR_Casino@groupe-casino.fr

CONTACTS PRESSE

Groupe Casino – Direction de la Communication
Stéphanie ABADIE - sabadie@groupe-casino.fr - + 33 (0)6 26 27 37 05

ou

+ 33(0)1 53 65 24 78 - directiondelacommunication@groupe-casino.fr

Agence IMAGE 7
Karine ALLOUIS – Tel : +33 (0)6 11 59 23 26  - kallouis@image7.fr
Flore LARGER – Tel : + 33(0)6 33 13 41 50 - flarger@image7.fr

 

Disclaimer

 

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne doit pas être interprété comme une sollicitation
ou une offre d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De même, il ne donne pas
et ne doit pas être traité comme un conseil d'investissement. Il n'a aucun égard aux objectifs de placement, la situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur. Aucune représentation ou garantie, expresse ou implicite,
n'est fournie par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce document.
Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme un substitut à l'exercice de leur propre jugement. Toutes
les opinions exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.




1 Donnée post-IFRS16. En vision pré-IFRS 16, le ROC France de la distribution est en hausse de +5 %, soit une amélioration de la rentabilité
de + 0,2 pt

2 Cash-flow libres hors plan de cession et plan Rocade, avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers, et y compris loyers (remboursement des passifs de loyers et intérêts au titre des contrats de location). 380 M€ en vision pré-IFRS16.
3 Donnée publiée par la filiale
4 Source : Nielsen



Note : Les comptes 2018 et 2019 sont présentés conformément à la norme comptable IFRS 16 « contrats de location » le Groupe ayant choisi d’appliquer la méthode de transition « rétrospective complète ». Par ailleurs, les comptes 2018 ont été retraités de Leader Price, l’activité
ayant été classée en activité abandonnée, conformément à la norme IFRS 5.







5 Variation à taux de change constant



6 La variation du chiffre d’affaires est présentée en organique hors essence et calendaire



7 Chiffre publié par la filiale



8 E-commerce alimentaire = E-commerce France hors Cdiscount



9 Donnée sur les deux derniers mois de 2019



10 Données de février et mars 2020



11 Cession pour une valeur d’entreprise de 735 M€ incluant un complément de prix de 35 M€ versé en cas de respect d’indicateurs opérationnels durant une période de transition



12 Hors essence et calendaire



13 Donnée publiée par la filiale



14 Définition donnée en page 12



15 Le BNPA normalisé dilué intègre l’effet de dilution lié à la distribution des titres subordonnés TSSDI 



16 Périmètre holding du Groupe Casino, incluant notamment les activités françaises et les holdings détenues à 100 %



17 Variation organique hors essence et calendaire



18 Des activités poursuivies, avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, et avant frais financiers



19 Avant dividendes versés aux actionnaires de la société mère et aux porteurs de TSSDI, avant frais financiers, et y compris loyers i.e. remboursement des passifs de loyers et intérêts au titre des contrats de location



20 Inclut principalement - 193 M€ de compte séquestre dédié au remboursement de l’échéance obligataire de mars 2020 (impact neutre sur la DFN avec une compensation en « autres éléments non cash ») et - 109 M€ de dénouement du forward GPA



21 Inclut principalement le compte courant avec Leader Price et le compte séquestre dédié au remboursement de l’échéance obligataire de mars 2020.



22 Les comptes 2018 et 2019 sont présentés conformément à la norme comptable IFRS 16 « contrats de location » le Groupe ayant choisi d’appliquer la méthode de transition « rétrospective complète ». Via Varejo dont la cession a été finalisée le 14 juin 2019, est présentée en activité abandonnée
en 2018 et du 1er janvier au 30 juin 2019 conformément à la norme IFRS 5. Compte tenu de la décision prise en 2019 de céder Leader Price, cette activité est présentée en activité abandonnée en 2019 conformément à la norme IFRS 5. Les comptes 2018 ont été retraités permettant leurs comparabilités aux comptes 2019.



23 Sont retraités des autres produits et charges financiers, principalement les effets d'actualisation monétaire des passifs fiscaux, ainsi que les variations de juste valeur des Total Return Swaps portant sur les actions GPA et du forward GPA



24 Sont retraités de la charge d'impôt, les effets d’impôt correspondants aux éléments retraités ci-dessus, ainsi que les produits et charges d'impôts afférents à ces retraitements



25 Sont retraités des intérêts ne donnant pas le contrôle les montants associés aux éléments retraités ci-dessus




Pièce jointe