La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 861,20
    +1 702,59 (+5,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Un grossiste en légumes "made in France" accusé de fraude massive

·1 min de lecture

Le "Made in France" marche et certains en font leur fonds de commerce… quitte à mentir un peu sur la provenance du produit. Dans les Bouches-du-Rhône, un grossiste est soupçonné d’avoir maquillé ses fruits et légumes espagnols afin de les faire passer pour de la production locale. Une affaire qui n’a pas échappé aux services de l’État qui ont ouvert une enquête, a annoncé la préfecture ce lundi 5 juillet.

Ce sera désormais au parquet de Tarascon de juger si oui ou non il y a bien eu tromperie sur la qualité du produit. D’après les premières informations sur l’enquête, relayées par 20 minutes, des fausses factures auraient été imprimées avec l’inscription France dessus. Quant aux étiquettes espagnoles, elles ont tout simplement été jetées loin du camion et vite remplacées par un cachet tricolore. En tout, le grossiste aurait acheté "plusieurs centaines de tonnes de légumes" entre 2020 et 2021. L’enquête indique également que les victimes du grossiste seraient en partie des clients de la grande distribution.

"L'intérêt à la fraude réside dans les différences de prix et de saisonnalité des fruits et légumes entre les pays producteurs. Par exemple, en juin dernier, le poivron espagnol se négociait sur le marché de gros aux alentours de 2 euros le kilo alors que le poivron français, dont la récolte débute à peine, s'achète à près de 3 euros le kilo", explique la préfecture, citée par Franceinfo.

>> A lire aussi - Des kilomètres de bouchon devant un grossiste qui bradait ses bières et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lidl : les nouveaux magasins qui vont ouvrir cet été en France
Voitures autonomes : révolution en vue dans le Code de la route
Soldes Cdiscount : Profitez de -700 euros sur le vélo électrique Velobecane
Samsung Galaxy S21+ : 160€ de réduction à ne pas rater sur le smartphone
Compteur Linky : une action collective géante contre Enedis en préparation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles