La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 638,15
    +414,73 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 966,60
    +303,81 (+2,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0552
    +0,0113 (+1,09 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 621,83
    +219,61 (+0,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,78
    +435,10 (+179,29 %)
     
  • S&P 500

    4 084,50
    +76,49 (+1,91 %)
     

Grosse panique et fortunes envolées: les cryptos s'effondrent

Crypto ou pas, les monnaies partent parfois en fumée. | Bermix Studio via Unsplash
Crypto ou pas, les monnaies partent parfois en fumée. | Bermix Studio via Unsplash

Début avril, amateurs enthousiastes et superstars de la blockchain se sont retrouvés à la Bitcoin Conference à Miami pour faire la fête, célébrer leurs réussites et conspuer les crypto-sceptiques. Aujourd'hui, des forums pour investisseurs en cryptos publient des numéros de lignes d'écoute contre le suicide. Comment en est-on arrivé là?

À mesure de leur démocratisation, les cryptomonnaies se comportent de plus en plus comme des actions classiques en suivant les tendances des marchés financiers américains. Or, avec une bourse mal en point, les cryptos mainstream comme le bitcoin et l'ethereum ont suivi le Nasdaq dans sa chute.

Seulement, malgré leur démocratisation, ces monnaies numériques ont conservé leur aspect très volatil et restent sujettes à des chutes brutales. Ainsi, la valeur du bitcoin est un temps passée en dessous de son niveau de juillet 2021, sa dernière grosse crise en date, et pourrait continuer de chuter.

À écouter sur Slate AudioMétavers, bitcoins, blockchain et darknet: la playlist pour ceux qui ne comprennent rien au cyber

Le problème est que le bitcoin est de loin le plus gros acteur des cryptomonnaies, et qu'il entraîne donc dans sa chute à la fois les autres monnaies et les entreprises satellites. Coinbase, la plus grande plateforme d'échange de cryptos, a ainsi complètement décroché. En quelques heures, son PDG a vu sa fortune passer de 13,7 à 2,2 milliards de dollars (soit de 13,2 milliards d'euros à 2,1 milliards d'euros).

La plupart des crypto-milliardaires ont subi le même traitement. L'investisseur Michael Novogratz a ainsi perdu les trois quarts de ses 8,5 milliards de dollars (8,2 milliards d'euros). Mais la fonte la plus impressionnante reste sans doute celle du portefeuille de Changpeng Zhao, le PDG de Binance, qui est passé de 96 à 11,6 milliards de dollars (de 92,2 à 11,1 milliards...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles