La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 442,16
    +2 518,67 (+6,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,11
    +36,01 (+3,64 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Grosse frayeur pour les passagers d'un vol d'United Airlines

·2 min de lecture

Une pluie de débris provenant d'un avion de la compagnie United Airlines, contraint à faire demi-tour après l'incendie de son réacteur droit, s'est abattue samedi 20 février sur une zone résidentielle de Denver aux Etats-Unis, a appris l'AFP de sources officielles. L'incident n'a fait aucun blessé, ni au sol ni à bord de l'avion, ont précisé les autorités. Les passagers du vol UA328 de la compagnie United Airlines à destination d'Honolulu (Hawaï) ont eu la peur de leur vie, peu après le décollage de l'aéroport de Denver, dans le Colorado, quand le réacteur droit s'est subitement enflammé. L'avion a réussi à faire demi-tour et à se poser sans encombre à Denver et l'incident n'a fait aucun blessé, a assuré la compagnie, précisant que les passagers avaient toutefois été pris en charge par des équipes de secours.

L'appareil, un Boeing 777-220, "a fait demi-tour vers l'aéroport international de Denver où il a atterri sans encombre après avoir subi une panne de son réacteur droit juste après le décollage", a indiqué de son côté sur Twitter l'administration fédérale américaine de l'aviation (FAA). Des images prises à l'intérieur de l'avion, qui transportait 231 passagers et 10 membres d'équipage, et diffusées sur les réseaux sociaux montrent le réacteur droit de l'appareil en proie aux flammes.

>> A lire aussi - Atterrissage mouvementé d'un avion au Bourget

"Je peux honnêtement dire avoir pensé mourir, parce que nous avons commencé à perdre de l'altitude juste après l'explosion", a raconté un passager, David Delucia, au journal The Denver Post. "J'ai agrippé la main de ma femme et je lui ai dit : on est fichus", a-t-il ajouté. "La majorité des clients qui se trouvaient sur le vol UA328 sont actuellement en route pour Honolulu à bord d'un autre vol", a déclaré United Airlines dans un communiqué, précisant que les passagers ne désirant pas voyager immédiatement après l'incident avaient été logés à l'hôtel.

Dans un enregistrement obtenu par le site internet LiveATC, qui diffuse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Axa condamné à indemniser un restaurateur de l'Essonne
Orange Bank accumule les pertes
Ils se font passer pour le président de l’entreprise et l’arnaquent de 15 millions d’euros
Le gouvernement assigne Intermarché pour pratiques commerciales abusives
Les stocks de pétrole brut en chute libre aux Etats-Unis