La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 668,01
    +692,74 (+2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -137,37 (-0,99 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,12 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +76,96 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3590
    -0,0102 (-0,74 %)
     

Grosjean sur sa défense de Silverstone : "Des problèmes de rétros"

Benjamin Vinel
·2 min de lecture

Pour la première des deux courses à Silverstone, , le pilote Renault ayant alors indiqué son intention d'en discuter lors du briefing des pilotes suivant ; cela a bien été le cas.

Lire aussi :

Ricciardo va évoquer la défense de Grosjean au briefing des pilotes

"Ça a été", indique Grosjean, interrogé par Motorsport.com au sujet de ce briefing lors d'un point presse francophone. "Nous avons effectivement discuté de quelles étaient les mesures, de ce que nous avions le droit de faire et de ne pas faire. Le résultat final est qu'il est difficile de marquer noir sur blanc ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas. Ça va être jugé au cas par cas."

"C'est sûr qu'en revoyant les images avec Daniel… De toute façon, je le savais sur le moment-même que j'avais bougé très tard, trop tard, mais j'ai eu des problèmes de rétroviseurs. Nous essayons de les régler, mais nous n'y arrivons pas. Ce n'est pas une blague, vraiment. Je m'en suis rendu compte, c'est pour ça que j'ai ouvert tout de suite. Avec Carlos, plus je revois les images, moins je comprends de quoi il se plaignait."

Il est de notoriété publique que la visibilité est loin d'être excellente dans les rétroviseurs de Formule 1, et il semble qu'une défaillance ait compliqué la vie à Grosjean encore davantage de ce côté-là : "Déjà, ce n'est pas terrible. En fait, pendant la course, [le rétroviseur] est tombé. Je voyais mon ponton, très bien. Je voyais mon pneu arrière, superbe. Mais je voyais cinq mètres derrière la voiture et pas plus. C'était une horreur."

Grosjean va en tout cas s'efforcer de continuer sur sa lancée ce week-end à Barcelone, après avoir signé une belle 14e place lors des qualifications du Grand Prix du 70e Anniversaire. "Sur un plan perso, c'était important de faire une bonne qualif'. J'avais raté celle de la semaine d'avant [avec la 19e place, ndlr], je m'en voulais un petit peu. Après, si c'est pour prendre un départ comme celui que j'ai pris dimanche, ça ne vaut pas la peine ! Mais j'en prends la responsabilité, j'ai merdé ma procédure, et voilà", conclut-il.