La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 880,96
    +1 090,66 (+3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Grippe : l’annonce de Moderna qui pourrait bien changer la donne

·1 min de lecture

Depuis un an, il est une nouvelle biotechnologie dont on entend souvent parler : l'ARN messager. C'est cette dernière qui a été utilisée par plusieurs laboratoires afin de développer des vaccins contre le Covid-19. Et Moderna entend bien l'utiliser également pour son vaccin contre la grippe ! L'entreprise américaine a d'ailleurs fait une annonce dans ce sens, mercredi 7 juillet : elle a ainsi entamé les essais humains de son nouveau vaccin ARN messager contre cette maladie saisonnière.

Ces essais incluront 180 adultes pour évaluer la sécurité et l'intensité de la réponse immunitaire provoquée par l'injection de ce produit, baptisé mRNA-1010. Si ces essais étaient concluants, ils pourraient donner naissance à une nouvelle génération de vaccins plus performants contre la grippe. Les actuels vaccins contre la grippe utilisent des virus inactivés, ayant perdu leur capacité à déclencher une infection, mais restant capables de provoquer une réponse du système immunitaire. La souche utilisée doit être sélectionnée des mois à l'avance, et leur efficacité est comprise entre 40 et 60%.

>> À lire aussi - Covid-19 : des milliers d'Indiens vaccinés avec un faux vaccin

Les vaccins à ARN messager se concentrent eux sur une petite partie du virus - par exemple, dans le cas du coronavirus, la protéine dite "Spike". On injecte dans l'organisme des brins d'instructions génétiques appelées ARN messager, ordonnant à l'organisme de fabriquer cet antigène spécifique, la "spicule" du coronavirus. Cette (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lidl Voyages, Worldia... ces acteurs du tourisme qui tirent leur épingle du jeu
Ce que va changer pour vous la mise à jour d’Ethereum programmée cet été : au programme de la newsletter 21 Millions
La Bourse de Paris rebondit de 0,58%en début de séance
"La Compagnie des Alpes n'a pas cessé d'investir pendant la pandémie afin de profiter à plein du rebond"
Chute des cours du baril après sept ans de hausse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles