La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 350,61
    +69,95 (+0,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Grippe aviaire : Mort d’un chat contaminé, une première en France

Grippe aviaire : Mort d’un chat contaminé, une première en France

EPIZOOTIE - Le chat vivait dans une habitation située dans les Deux-Sèvres à proximité d’un élevage de canards également touché et entièrement abattu

L’exécutif a tenté mardi de rassurer au sujet de la grippe aviaire. La raison des craintes : un chat domestique appartenant à une famille des Deux-Sèvres a été euthanasié après avoir été contaminé par la maladie, a-t-on appris auprès du ministère de l’Agriculture, confirmant une information de Ouest-France. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), c’est la première fois qu’un tel cas de contamination est observé en France.

L’animal, euthanasié fin décembre à cause de la dégradation de son état de santé, vivait dans une habitation située à proximité d’un élevage de canards également touché et entièrement abattu. « La détection du virus d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) chez les mammifères est un phénomène rare » mais « déjà observé », a temporisé le ministère.

La mise en garde de l’Anses

Des mammifères marins (phoque gris, loutre européenne) comme terrestres (renard roux, lynx ou encore blaireau) avaient déjà été touchés. « La sensibilité des chats, et plus largement des félins, aux virus IAHP est connue depuis 2004 », selon le ministère.

De son côté, l’Anses a préféré tirer la sonnette d’alarme. « La contamination d’animaux de compagnie comme le chat pourrait faciliter le passage du virus à l’être h(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pyrénées-Atlantiques : La maladie de Newcastle détectée dans un élevage de pigeons
Grippe aviaire : Les parcs des Hauts-de-Seine très surveillés après la découverte d’oiseaux morts
Grippe aviaire : Des mouettes rieuses porteuses du virus retrouvées mortes aux alentours de Lyon