La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 506,86
    -363,48 (-1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Grands vins: la vente du domaine La Bégude à Bandol compromise par une guerre entre familles rivales

Domaine de la Begude

EXCLUSIF. Selon les informations de Challenges, la vente de ce domaine du Var, qui sera officialisée ce mercredi 7 septembre est en réalité caduque, du fait d'une procédure judiciaire déclenchée par une famille rivale.

C'est une guerre de familles comme en voit souvent dans les vignobles. Acte 1. La famille bordelaise Tari dispute à la famille Albada Jelgersma l'exploitation d'une prestigieuse propriété bordelaise, le château Giscours, troisième cru classé de Margaux. La querelle autour de Giscours est passionnante, très juridique et donne lieu à un nouveau rebondissement qui pourrait faire une victime collatérale : l'homme d'affaires Christian Roulleau.

Acte 2. Les Tari qui sont aussi propriétaires d'une propriété viticole à Bandol, Domaine de la Bégude, ont décidé de la vendre. L'acquéreur, Christian Roulleau est le fondateur du groupe breton Samsic. Il a de grands projets dans l'œnotourisme pour cette propriété du Var. Une conférence de presse est même organisée ce 7 septembre à Paris pour officialiser "la passation de témoin" comme le précise l'invitation.

Lire aussi

Procédure judiciaire

Acte 3 et coup de théâtre : Selon une procédure judiciaire déclenchée par les Albada Jelgersma à l'encontre de leurs ennemis les Tari, la vente de la Bégude n'est plus possible. Il s'agit d'une saisie conservatoire prononcée sur les droits d'associés de Pierre Tari. La démarche a pour effet de rendre indisponibles les droits pécuniaires attachés à l'intégralité des droits d'associés dont le débiteur est titulaire.

L'acte 4 a lieu ce mercredi 7 septembre dans les salons parisiens réservés par les familles Tari et Roulleau pour annoncer la vente de La Bégude. La conversation risque devenir très juridique, pour expliquer que comme les grands crus, certaines transactions ont besoin de maturer plus longtemps. Contactés par Challenges les organisateurs de l'événement n'ont pas fait de commentaire.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi