Marchés français ouverture 6 h 5 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 706,43
    -98,17 (-0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,0449
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    21 996,89
    -422,08 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    19 202,06
    -372,32 (-1,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,11
    -8,55 (-1,95 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Les grands patrons jugent qu'une récession est imminente... et peut-être même déjà en cours

Presque huit grands patrons sur dix, de l'Amérique du Nord à l'Europe en passant par l'Asie et l'Amérique latine, s'attendent à une récession dans leur zone d'activité, certains estimant qu'elle sévit déjà, selon une enquête du Conference Board publiée vendredi.

L'institut de recherche économique américain a interrogé 750 PDG et hauts dirigeants. Parmi eux, quelque 61% jugent qu'une récession est imminente, au mieux d'ici fin 2023, et 15% de plus estiment que le ralentissement est déjà en cours. Une récession se définit par deux trimestres d'évolution négative du produit intérieur brut.

L'enquête a été réalisée entre le 10 et 24 mai, c'est-à-dire avant la décision de la banque centrale américaine (Fed) de relever drastiquement les taux de 0,75 point de pourcentage, ce qui a fait chuter le marché boursier, craignant une récession.

"Des prix énergétiques historiquement élevés, de nouvelles perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, des risques géopolitiques accrus et une érosion de la confiance des consommateurs exercent tous une pression à la baisse sur la croissance mondiale", a énuméré Dana Peterson, économiste en chef du Conference Board. "Cela s'ajoute aux confinements en Chine et aux cascades de conséquences de la guerre en Ukraine", poursuit-il.

L'inflation vient au premier rang des préoccupations des dirigeants aux côtés de la crainte de représailles cybernétiques après les sanctions contre la Russie. Face à la hausse des prix et à la volatilité des coûts de l'énergie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Nice : le bateau fait trop de bruit, il est expulsé du port
100 licornes françaises en 2030 ?
Attention à ces faux mails de l'Urssaf, c'est une arnaque
Frais de mandat : les millions d’euros que les députés sortants vont restituer à l’Assemblée
Mondial 2022 : la prime que toucheront les Bleus en cas de victoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles