Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 742,84
    +264,82 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,70
    -1,14 (-0,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Grandir avec une mère alcoolique : le témoignage de Camilla Gallapia (VIDEO)

Simone

"Je l'avais scindée en deux personnes : pour moi, il y avait ma maman que vraiment, j'adorais, et puis, il y avait l'autre. L'autre, c'est celle qu'elle devenait quand elle avait bu. Et elle, réellement, je la méprisais."

Durant son enfance et son adolescence, Camilla Gallapia grandit avec une mère alcoolique. Elle raconte son quotidien d'enfant d'alcoolique et des conséquences de cette situation dans sa BD Fille d'alcoolo, parue chez Larousse en 2023.

Alors qu'elle a neuf ou dix ans, Camilla découvre que sa maman est dépendante à l'alcool par l'intermédiaire de sa grande sœur qui lui annonce : "Maman a un problème avec l'alcool, mais ne t'inquiète pas, c'est fini.". Néanmoins, pour Camilla, c'est là que l'histoire de l'alcoolisme de sa mère débute : "une fois que j'ai vu ce qu'il se passait chez moi, j'ai tout vu". Même si la petite fille ne comprend pas tout de l'alcoolisme, elle sait que c'est "quelque chose de très mal, de très moche et de très mal considéré.". Même si sa mère a été très aimante, un jour, l'alcool a pris le dessus et les rôles se sont inversés.

Pour Camilla Gallapia, l'alcoolisme féminin se situe dans l'espace du foyer : "chez nous, c'était vraiment en huis clos, à la maison". Au quotidien, la mère de la jeune fille dort beaucoup. Pendant ce temps, Camilla cherche les bouteilles qu'elle cache dans la maison pour l'empêcher de boire plus. "J'ai eu la chance de vivre dans un foyer où il n'y avait pas du tout de violence mais c'est quelque chose qui aurait pu (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite