Publicité
La bourse ferme dans 2 h 32 min
  • CAC 40

    8 088,18
    -53,28 (-0,65 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 029,55
    -17,44 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 872,99
    +66,22 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0837
    -0,0022 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    2 416,30
    -9,60 (-0,40 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 233,96
    -1 643,80 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 508,30
    -18,12 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,84
    -0,82 (-1,04 %)
     
  • DAX

    18 676,00
    -50,76 (-0,27 %)
     
  • FTSE 100

    8 360,16
    -56,29 (-0,67 %)
     
  • Nasdaq

    16 832,62
    +37,75 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    5 321,41
    +13,28 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    38 617,10
    -329,83 (-0,85 %)
     
  • HANG SENG

    19 195,60
    -25,02 (-0,13 %)
     
  • GBP/USD

    1,2728
    +0,0017 (+0,13 %)
     

"Une grande tristesse"... Un boulanger marseillais s'est donné la mort

vectorfusionart/Adobe Stock

Le quartier Saint-Louis à Marseille, réputé pour son charme historique, a été secoué par une tragédie inattendue. Au cœur de cette communauté, une boulangerie historique a perdu son artisan, Pascal Autexier. Le lundi fatidique, dans le XVe arrondissement de la cité phocéenne, il a mis fin à ses jours au sein de son propre établissement, rapporte Le Parisien le 26 septembre 2023. La nouvelle a rapidement fait le tour de la région, suscitant une vague d'émotions. Sébastien Delogu, député LFI de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône, qui couvre le XVe arrondissement de Marseille, a partagé son chagrin sur les réseaux sociaux en déclarant : « Pascal était une véritable figure à Saint-Louis, boulanger historique du quartier, apprécié de tous ». L'entourage du député a précisé que cette boulangerie avait une place spéciale dans le cœur de Sébastien Delogu, qui la fréquentait depuis son enfance.

Pascal Autexier n'était pas seulement un boulanger respecté localement, il était également un philanthrope. Il était connu pour ses dons aux personnes défavorisées de la communauté. Pourtant, derrière cette façade de générosité, se cachait une réalité préoccupante. Un autre boulanger, Stéphane Ravacley, qui s'était fait remarquer en 2021 en entamant une grève de la faim pour son apprenti menacé d'expulsion, a également réagi à cette tragédie. Il a souligné la souffrance qui affligeait de nombreux artisans. Ravacley, après avoir tenté sa chance aux législatives de 2022 sous l'étiquette EELV, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le livreur à domicile Frichti racheté par La Belle Vie, 200 licenciements en vue
L’Oréal va-t-il plonger en Bourse ? La Chine plombe le géant du CAC 40 !
Taxe sur les aéroports : ADP prévoit d'en répercuter une grande partie sur les compagnies aériennes
Carburants : toutes les stations pourront-elles faire des opérations à "prix coûtant" jusqu'à la fin de l'année ?
Le coup de gueule d’un restaurateur après un mauvais avis laissé par une cliente sur un site Internet