La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 319,29
    -74,46 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,87
    -101,27 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 481,57
    +448,59 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,58
    -0,03 (-0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 249,13
    -6,02 (-0,14 %)
     

La plus grande banque d’Europe ne veut pas du bitcoin

·1 min de lecture

Alors que les cours d’enflamment, le PDG de la banque HSBC, Noel Quinn, ne prend pas part à l’engouement pour le bitcoin. Le patron de la plus grande banque d’Europe a déclaré, dans un entretien accordé à l'agence de presse Reuters, lundi 24 mai, que son établissement n’avait pas l’intention de lancer de bureau de négociation consacré à la première cryptomonnaie mondiale. Il met en cause la "volatilité" de la devise numérique.

La valeur du bitcoin connaît, ces dernières semaines, de véritables montagnes russes. La monnaie virtuelle a chuté de plus de 30% en valeur au mois de mai : elle est passée de 58.000 dollars à 39.000 dollars par pièce, selon le traqueur de cryptomonnaie CoinDesk. Malgré cette chute vertigineuse, le bitcoin est toujours en hausse de plus de 30% sur l’année 2021.

HSBC n’est pas la seule banque à se montrer frileuse vis-à-vis du bitcoin et de ses homologues. Lundi 24 mai, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey, a prévenu que les cryptomonnaies pouvaient être "dangereuses". "Il est facile de se laisser emporter par l’innovation financière", a-t-il déclaré lors d’une audience virtuelle du comité restreint du Trésor. "C’est pourquoi, a-t-il précisé, je suis sceptique a propos des actifs cryptographiques."

>> A lire aussi - Bitcoin, dogecoin… l’influence d’Elon Musk décriée

L’un des principaux acteurs de l’imprévisibilité de la monnaie virtuelle n’est autre que le PDG de Tesla, Elon Musk. Il provoque régulièrement des remous parmi les investisseurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Etats-Unis : ciblée par les hackers, la Bourse prépare sa défense à l'abri des regards
Pourquoi la pénurie de semi-conducteurs menace l'industrie mondiale et notre vie quotidienne
La Grèce autorise Dior (LVMH) à faire des séances photos sur l’Acropole
Les solutions d’avenir du freinage industriel
De l'information à la sécurité, il n'y a qu'une voix