Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 156,38
    +71,22 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 327,58
    -32,74 (-2,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,34
    +0,17 (+0,21 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Un grand requin blanc retrouvé dévoré sur une plage, une question désarmante se pose

Unsplash

Mardi dernier, une découverte alarmante a secoué la communauté de Victoria en Australie. Un grand requin blanc, mesurant près de trois mètres, a été retrouvé échoué sur une plage locale, à moitié dévoré. La puissance et la férocité du grand requin blanc en font l'un des prédateurs les plus redoutés des océans, comme l'explique le Mirror. Ainsi, trouver un tel animal dans cet état a immédiatement soulevé une question alarmante : quel monstre marin pourrait possiblement faire une telle chose ? Ben Johnstone, propriétaire du magasin de fournitures de pêche "Portland Bait and Tackle", a été le premier à tomber sur cette scène macabre. Il décrit la créature à moitié mangée comme étant "encore assez fraîche", ayant probablement été échouée le matin même.

L'orque, un prédateur redoutable des profondeurs

L'énigme autour de cette découverte a rapidement suscité des théories. La plus courante étant celle de l'intervention d'une orque. Ces mammifères, également connus sous le nom d'épaulards, sont connus pour leurs attaques sur les requins, notamment pour leur foie riche en graisse. Johnstone est assez convaincu de cette hypothèse, déclarant : "Je suis presque certain que ce sont des orques - ils tuent des requins juste pour les foies, c'est la seule partie d'eux qu'ils mangent". La spécificité de l'attaque, où seul le dessous du requin était manquant, corrobore cette théorie. "En ce qui concerne le reste du corps, une fois que (...)

Lire la suite sur Closer

“On était deux !” : Nagui charrié sur son épouse, Mélanie Page au coeur d’une altercation sur France 2
Accident de Pierre Palmade : "la rançon de la gloire", ce que l’humoriste ne digère pas depuis le drame
Michel Sardou : cette critique acerbe de Michel Fugain qu’il n’a jamais digérée
Affaire Pierre Palmade : l’humoriste opéré après son AVC, cette séquelle handicapante qu’il garde
Danielle Darrieux lâchée par la profession : ces deux seules actrices qui sont venues à ses obsèques