La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    +112,70 (+0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0120 (+1,15 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 560,09
    +96,61 (+0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,94
    +435,26 (+179,36 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Le Grand Prix automobile de Pau se met au vert

Le Grand Prix automobile de Pau compte parmi les courses automobiles en ville les plus réputées. Pour son édition 2022, après deux ans d’interruption, l’épreuve fait son grand retour, en mettant en avant les énergies alternatives… Et pas seulement l’électrique, qui n’est pas une solution universelle selon les organisateurs. Un discours plein de bon sens!

C’est peu dire que le Grand Prix automobile de Pau a une longue tradition derrière lui. Après quelques incertitudes concernant son avenir, lors des deux années d’interruption liées à la , l’épreuve est de retour du 6 au 8 mai 2022. Le circuit urbain au tracé exigeant, qui fait tout le sel de cet événement, a été conservé intact depuis 1935. Pour autant, on ne peut pas accuser les organisateurs, parmi lesquels la Ville de Pau, de conservatisme. Pour son retour en effet, l’épreuve basque a décidé de regarder vers l’avenir, en faisant la part belle aux énergies alternatives. Dans une ambiance politique et réglementaire , cette compétition qui réunit plusieurs plateaux a préféré mettre en avant diverses solutions.

"Le Grand Prix de Pau mettra en avant les voitures, électriques, notamment avec la première épreuve de la saison de ETCR [Electric touring car racing], des voitures de tourisme d’une puissance d’environ 650 chevaux", nous explique Stéphane Thérou, directeur de cabinet de François Bayrou, maire de Pau. "Mais sociales, notamment du fait de leur tarif élevé et l’accès parfois difficile aux infrastructures de charge. Voilà pourquoi nous avons également voulu mettre en avant d’autres solutions, avec notamment des carburants à bas carbone. Remplacer la totalité des voitures en circulation par des électriques demanderait des années. C’est du bon sens que de réfléchir dès aujourd’hui à des solutions permettant de diminuer l’impact carbone du parc thermique existant, sans attendre de le remplacer".

Carburants de synthèse et électrique

Ainsi, les divers plateaux engagés lors de cette édition font tout pour réduire les émissions liées à leurs carburants… Même pour les modèles électriques! "Les voitures du plateau ETCR seront rechargées avec de l’électricité issue de l’hydrogène vert, fabriqué grâce à un barrage hydroélectrique. Le même hydrogène qui est utilisé par les bus de la ville de Pau", reprend Stéphane Thérou.

A côté de cela, la course de WTCR [World touring car[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles