Marchés français ouverture 2 h 25 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 619,13
    -132,47 (-0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,1965
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,00
    +352,75 (+1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 258,96
    +2 215,27 (+4,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,62
    +82,63 (+6,39 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Le plus grand hypermarché Carrefour de Marseille bloqué par des salariés

·1 min de lecture

Les clients du plus grand hypermarché Carrefour de Marseille doivent prendre leur mal en patience. Depuis 3 jours, des salariés bloquent ses accès pour demander l'embauche "comme promise", selon eux, de neuf employés dont les "contrats de professionnalisation" arrivent à échéance. Situé sur les hauteurs de la deuxième ville de France, dans la cité paupérisée de Saint-Antoine, le magasin Grand Littoral était occupé jeudi par une cinquantaine de salariés empêchant à l'aide de chariots l'entrée des clients et des livraisons.

A l'origine de ce mouvement, rare, qui a débuté mardi, le refus de la direction de transformer en contrat à durée indéterminée (CDI) neuf des 11 contrats de professionnalisation dans l'un des magasins de la marque "alors qu'elle s'y était engagée", ont rapporté à l'AFP plusieurs salariés. Une décision qui les choque alors que le groupe de distribution a annoncé en février une hausse de 7,8% de ses ventes à 78,6 milliards d'euros malgré l'épidémie de Covid-19. "J'étais en CDD. On m'a proposé à la fin d'un deuxième contrat à durée déterminée de signer un contrat de professionnalisation en me disant que j'avais un pied dans Carrefour et que je pourrai être embauchée à l'issue, mais là je viens d'apprendre que c'était fini", explique une caissière souhaitant rester anonyme.

Payé 1.100 euros par mois pour 35 heures, elle rêve d'un CDI de 30 heures --la règle chez Carrefour--, certes payé moins (980 euros mensuels) mais synonyme de "stabilité". "On nous dit qu'en raison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JCDecaux “va profiter de la concentration du secteur” : le conseil Bourse du jour
Canada : le géant du tabac BAT (Lucky Strike, Dunhill) mise sur le cannabis
Alsace : Alstom en passe de vendre l’usine de Reichshoffen à Skoda
Israël et les Emirats Arabes Unis vont fabriquer des systèmes anti-drones
Le vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson, à injection unique, est autorisé