Marchés français ouverture 1 h 2 min
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,63 (-1,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,95 (+0,56 %)
     
  • Nikkei 225

    29 663,50
    +697,49 (+2,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 395,89
    +415,68 (+1,43 %)
     
  • BTC-EUR

    37 996,74
    +595,27 (+1,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    917,21
    -15,93 (-1,71 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     

Grand froid : quelles obligations a l'employeur envers ses salariés ?

·2 min de lecture

Températures glaciales, neige et pluies verglaçantes... Alors qu'une vague de froid fait grelotter la moitié Nord de l'Hexagone, les employeurs ont des obligations envers leurs salariés. En effet, ils doivent être "attentifs" à la santé de leurs salariés et prendre des "mesures" pour les "protéger et garantir leur sécurité", comme l'a indiqué le ministère du Travail dans un communiqué de presse, ce mercredi 10 février. Il s'agit en fait d'un rappel de la circulaire de 2018 sur la gestion et les prévention des vagues de froid.

Devant la loi, "l'employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés" dans son entreprise, ajoute le ministère. Pour les "nombreux métiers" qui "impliquent de travailler en extérieur" ou dans des locaux ouverts, les basses températures "peuvent avoir de graves effets sur la santé des travailleurs (hypothermie, gelures, douleurs) et peuvent augmenter les risques d'accidents du travail", met-il en garde.

Les employeurs sont donc tenus de mettre en place des "mesures de protection", qui doivent également respecter les "règles sanitaires actuelles", compte tenu de l'épidémie de Covid-19. L'employeur doit ainsi "planifier le travail à l’extérieur en fonction des conditions météorologiques", notamment dans le BTP. Le temps de travail "en zone froide" doit être "limité", avec "un régime de pause adapté" et une distribution de "boissons chaudes" dans un "local de repos chauffé", avec "respect des gestes barrières".

Il faut installer "des dispositifs localisés de chauffage pour les postes particulièrement exposés" au froid et fournir aux salariés des "protections individuelles adaptées: gants, caleçons longs, pantalons et vestes isolants, surpantalons, chaussettes, bonnets". Par ailleurs, le "travail isolé" devra être évité au profit du travail à plusieurs afin de pouvoir "alerter les secours rapidement en cas de nécessité". Si un salarié est seul à son poste, l'employeur devra "prévoir un système d'alarme en cas d'immobilité prolongée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Santé au travail : cette proposition de loi qui veut modifier en profondeur le système actuel
Intérim : l'emploi a chuté en 2020, voici les secteurs les plus touchés
Neige : quels sont vos droits si vous êtes bloqué pour aller au travail ?
Ces entreprises vont recruter plus de 14.000 salariés cette année
Les propositions des professionnels pour renforcer la formation des salariés