La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 130,58
    -6 531,17 (-12,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Un grand cru de Saint-Emilion cédé à Clarins

·1 min de lecture

La Société d'aménagement foncier et d'établissement rural (Safer) de Nouvelle-Aquitaine a annoncé que le château Beauséjour, premier grand cru classé B de Saint-Emilion, avait été cédé pour 75 millions d'euros à une membre de la famille propriétaire et au groupe cosmétique Clarins. La Safer, intervenant à la demande des vendeurs, la famille Duffau-Lagarrosse, a attribué cette propriété de 6,24 hectares plantés "à la société Beauséjour Courtin sous la condition de garantir et de sécuriser l'installation de Joséphine Duffau-Lagarrosse, jeune agricultrice", selon un communiqué. "Cette décision a été agréée par les représentants de l'Etat".

Sans les nommer, la Safer a dit avoir recueilli quatre candidatures pour ce prestigieux domaine du Bordelais appartenant depuis 1847 aux Duffau-Lagarrosse, qui l'ont mis en vente à l'été 2020. Le vignoble était notamment convoité par deux proches voisins: la famille Cuvelier (propriétaire du Clos Fourtet) et Stéphanie de Boüard-Rivoal (PDG de Château Angélus) mais "à titre strictement personnel" pour cette dernière et non pas au nom de son domaine. La famille Courtin-Clarins (groupe Clarins) s'était mise sur les rangs comme principal investisseur dans l'offre de Joséphine Duffau-Lagarrosse, 30 ans et initialement opposée à la vente par sa famille selon la presse locale.

>> A lire aussi - Plus de 1.000 bouteilles de très grands crus saisies par les gendarmes

Le dossier a connu plusieurs rebondissements. En novembre, une majorité des associés propriétaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

AstraZeneca : plus de bénéfices que de risques, selon l'Agence européenne des médicaments
Delpharm lance la production du vaccin Covid-19 de Pfizer en France
Ubisoft victime de la vaccination contre le Covid-19 ? : le conseil Bourse du jour
Gare à un bond des faillites en 2021, 250.000 emplois risquent de disparaître en France
Pourquoi Brut lance un service de vidéo payant