La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 125,21
    -68,79 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Le plus grand avion du monde transporte une fusée hypersonique !

Et de huit ! Le Roc de Stratolaunch, un avion géant d’une envergure de 117 mètres, vient de terminer un nouveau vol d’essai. En juin, il avait accompli son septième vol d’essai, le premier avec son nouveau pylône installé sous l’aile centrale pour lancer des aéronefs hypersoniques. Toutefois, ce précédent vol avait été effectué avec uniquement la nouvelle structure, sans transporter d’avion.

Ce huitième vol a permis de tester les performances du Roc en transportant un avion sur son pylône central. L’avion en question est le Talon-A, un véhicule de test. Selon Stratolaunch, ce vol a servi à mesurer les « charges aérodynamiques » exercées sur le Talon-A en vol pendant qu’il est transporté par le Roc.

Le Roc lors du décollage le 28 octobre 2022. L’avion de test Talon-A est suspendu au milieu. © Stratolaunch
Le Roc lors du décollage le 28 octobre 2022. L’avion de test Talon-A est suspendu au milieu. © Stratolaunch

Le premier vol transportant un avion

Le TA-0, première version du Talon-A, n’est pas équipé d’un moteur fonctionnel et donc ne peut pas voler par lui-même. Il est toutefois construit à l’identique au TA-1 qui sera capable de vols hypersoniques en étant lancé dans les airs depuis le Roc. Le TA-0 embarque même un moteur de poids similaire (mais non fonctionnel) afin que toutes les mesures relevées pendant ce vol d’essai permettent de valider l’avion géant pour le transport du TA-1, et surtout de s’assurer que le mécanisme de séparation fonctionnera comme prévu.

Les curieux peuvent voir le vol entier, qui a duré un peu plus de cinq heures au-dessus du désert des Mojaves, sur Youtube. Le constructeur compte mener une série de vols d’essai similaires, avec un test du mécanisme de séparation au-dessus de l’océan Pacifique avant la fin de l’année. En parallèle, Stratolaunch teste les systèmes de son premier avion hypersonique TA-1, et commence la production des avions hypersoniques réutilisables TA-2 et TA-3. La firme espère proposer des vols hypersoniques commerciaux en 2023.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura