Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 910,80
    -158,79 (-0,41 %)
     
  • Nasdaq

    17 011,13
    +90,34 (+0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 855,37
    -44,65 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0877
    +0,0017 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,19 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 332,39
    -2 266,02 (-3,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,24
    -19,22 (-1,28 %)
     
  • S&P 500

    5 309,19
    +4,47 (+0,08 %)
     

Graisse abdominale : quelle est cette erreur courante qui empêche de s’en débarrasser ? La réponse d’un chirurgien

iStock / Boyloso

La graisse abdominale se reconnaît par la fameuse petite bedaine qui s’installe lors d’une prise de poids liée à une alimentation déséquilibrée ou un manque d’activité physique. Chez la femme, elle s’installe tout particulièrement pendant la ménopause.

Si un excès de poids n’est pas bon pour la santé, le graisse abdominale possède ses propres risques pour la santé. On en distingue deux types : la graisse sous-cutanée et la graisse viscérale. Dans un précédent article, le Dr Wiliam Berrebi, gastro-entérologue , décrivait la graisse viscérale comme “une accumulation de graisse qui se met autour des organes du tube digestif”. Elle peut ainsi coloniser le foie, le péritoine, la rate ou encore le pancréas. Comment s’en débarrasser et limiter les risques pour sa santé ? Voici les conseils d'un spécialiste.

Se débarrasser de la graisse abdominale peut s’avérer long et fastidieux. Pour mener à bien votre objectif, il est fortement conseillé de retrouver une activité physique régulière et d’adopter une alimentation équilibrée. Le Dr William Berrebi préconise par exemple d’éviter les aliments tels que l’alcool, les sucres rapides (gâteaux, chocolats, glaces) ou encore les aliments ultra-transformés.

Selon Matthew Davis, chirurgien bariatrique au Methodist Medical Group's Weight Management and Wellness Center de Memphis, interrogé par le magazine Parade : “Pour perdre de la graisse abdominale, il n'existe pas de solution unique qui convienne à tout le monde.” En effet, chaque corps à sa manière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite