Publicité
La bourse ferme dans 4 h 14 min
  • CAC 40

    7 955,88
    -0,53 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 905,04
    -7,88 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 132,30
    +6,00 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 817,06
    +1 865,70 (+3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,25
    -0,49 (-0,62 %)
     
  • DAX

    17 698,22
    -17,95 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 641,58
    +1,25 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    40 097,63
    -11,57 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    16 162,64
    -433,33 (-2,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,2679
    -0,0014 (-0,11 %)
     

Grégoire Morano poursuivi pour conduite sous stupéfiant : le fils de Nadine Morano en état de récidive

Stephane Lemouton / Bestimage

Mardi 23 mai 2023, Grégoire Morano a été placé en garde à vue pour un délit de fuite après avoir été impliqué dans un accident de la route. Lors de la collision avec le pare-chocs d'un poids lourd, le fils de l'eurodéputée Nadine Morano conduisait sur l’A31 dans l'Est de la France, route reliant l'Hexagone au Luxembourg. Le jeune homme de 32 ans roulait sous l'emprise de stupéfiants et a pris la fuite après les faits. L'accident était simplement matériel, sans blessés à déplorer. Interpellé à environ 30 kilomètres du lieu de l'accident par les forces de l'ordre, le concerné a été testé positif à la cocaïne après avoir été placé en cellule. Comme le rapporte TF1info, ce n'est pas la première fois qu'il conduisait sous l'influence de la drogue. Jeudi 23 mai 2023, suite à une prolongation de sa garde à vue, Grégoire Morano a été déféré devant le parquet de Nancy et présenté devant le juge pour "conduite sous stupéfiants en récidive","délit de fuite" et "mise en danger de la vie d’autrui". La date de son jugement a été fixée au 20 septembre 2023.

En attendant cette audience, Grégoire Morano devrait faire l'objet de mesures strictes. "Le parquet requerra qu’en attendant son jugement le 20 septembre prochain, il soit placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire un véhicule, obligation de soin et obligation d’accomplir un stage de sensibilisation à la sécurité routière", a déclaré le parquet de Nancy à nos confrères de TF1. Si pour l'heure il faut attendre près de quatre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite