Marchés français ouverture 5 h 17 min
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • Nikkei 225

    27 484,08
    -122,38 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0733
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    21 397,91
    +114,39 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    21 364,78
    -505,61 (-2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    528,09
    -8,80 (-1,64 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     

Grève : voici les prévisions de trafic de la RATP et de la SNCF pour jeudi

Julien Sarboraria

La grève de jeudi, première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, sera très suivie dans les transports avec quasiment aucun train régional, très peu de TGV et un métro tournant au ralenti à Paris. Sur les lignes TGV, on ne comptera qu'entre 1 train sur 3 et 1 train sur 5 en fonction des axes. Mais c'est surtout le trafic régional qui sera quasiment arrêté avec seulement 1 TER sur 10 en moyenne et une fréquence à peu près identique pour les lignes Transilien - les trains de banlieue parisienne - et certains RER. Dans l'ensemble, la grève aura un impact bien plus grand à la SNCF qu'à la RATP.

A Paris, trois lignes de métro seront totalement fermées (8, 10 et 11) et dix autres ne fonctionneront que partiellement, aux heures de pointe ou sur certains tronçons. Seules les lignes 1 et 14, entièrement automatisées, fonctionneront normalement, avec "risque de saturation", prévient la RATP. Les perturbations s'annoncent moins importantes que pour de la dernière grève du 10 novembre, lors de laquelle sept lignes de métro avaient dû être totalement fermées.

Pour le TGV, l'axe Atlantique est le plus touché avec 1 train sur 5 en circulation seulement. SNCF Voyageurs prévoit aussi 1 train sur 3 sur l'axe Nord, le Sud-Est et pour ses Ouigo et 1 train sur 4 sur l'axe Est. Les Intercités seront eux totalement interrompus, à l'exception d'un aller-retour Paris-Clermont. Les trains régionaux ne circuleront quasiment pas et en Ile-de-France, seul le RER A (géré par la RATP) tire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les frais de visa pour travailler aux États-Unis risquent de s'alourdir
Pourquoi l’accès direct aux infirmiers, kinés et orthophonistes risque de faire pschitt
Crédit : le surendettement recule… contrairement aux incidents de paiement
Grève : vers la suppression d'un vol sur cinq à Orly ce jeudi
Le mafieux le plus recherché d'Italie arrêté en Sicile après 30 ans de cavale