Marchés français ouverture 6 h 37 min

Grève: ce que vous pouvez négocier (ou pas) avec votre employeur en cas de retard ou d'absence

Avec ... Ce jeudi 5 décembre, il faudra sans doute s'armer de patience et bien prévoir son coup pour rejoindre le bureau. La grève contre la réforme des retraites à points -qui prévoit de fusionner les 42 régimes en un seul système universel- -et potentiellement reconductible- en particulier du côté de la SNCF, de la RATP mais aussi du corps enseignant, des éboueurs, des magistrats, d'Air France ou encore des poids lourds. De quoi perturber nombre d'activités et de trajets professionnels. Voici ce que vous devez savoir sur vos droits et obligations afin de mieux vous y préparer, que vous soyez salarié ou employeur.

1. La loi n'encadre pas ce type de circonstances

Cela pourra en étonner certains mais le Code du travail n'encadre pas les droits et obligations des salariés et employeurs qui seraient les victimes collatérales d'un mouvement de grève extérieur à leur organisation. Ainsi, sur le papier, l'employeur n'est pas obligé d'accompagner ses salariés dans la recherche de solutions et ces derniers sont censés s'organiser en conséquence. Dans la pratique, la situation est évidemment beaucoup plus nuancée. Déjà parce que l'entreprise à un intérêt économique à ce que ses collaborateurs ne perdent pas inutilement de temps dans les transports, mais aussi parce qu'elle a un intérêt social à faire preuve de bon sens et de tolérance pour ce type de circonstances exceptionnelles. 

"Ici, on va donc se référer à des règles générales sur les obligations contractuelles ou encore la prise de jours de congés en les appliquant au cas par cas", souligne Bertrand Salmon, associé au cabinet Cornet Vincent Segurel. Pour Marie-Hélène Bensadoun, avocate associée chez August Debouzy, ce flou juridique pousse ainsi salariés et entreprises "à se mettre d'accord sur des solutions en amont". La plus simple d'entre elles est sans doute pour les employeurs d'être ce jour-là plus flexibles sur l'organisation en proposant par exemple aux salarié[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi