La bourse ferme dans 6 h 45 min
  • CAC 40

    6 725,94
    +50,04 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,67
    +2,05 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1886
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 813,30
    -8,90 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    32 460,70
    -1 131,70 (-3,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    934,35
    -26,55 (-2,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,63
    +0,37 (+0,52 %)
     
  • DAX

    15 576,98
    +8,25 (+0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 104,34
    +22,62 (+0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3920
    +0,0037 (+0,27 %)
     

La grève se poursuit vendredi et samedi aux aéroport de Paris

·1 min de lecture

Les préavis de grève déposés pour vendredi et samedi par les syndicats du Groupe ADP, gestionnaire des aéroports parisiens de Roissy-Charles-de-Gaulle et d'Orly, ont été renouvelés lundi, à l'issue d'une réunion de négociations avec la direction, a-t-on appris de sources syndicales. "Les préavis de vendredi et samedi prochains sont maintenus", a déclaré à l'AFP Frédéric Lecocq, délégué syndical de la CGT d'ADP.

"À ce stade, rien de plus" n'a été obtenu auprès de la direction, a-t-il ajouté. "On maintient le préavis", a confirmé Véronique Pigueron, présidente de la CFE-CGC d'ADP. "Pour l'instant, les préavis de grève se sont pas levés", car "il n'y a pas d'avancées", hormis "quelques broutilles, un petit aménagement minime", et "la direction refuse de retirer le PACT (Plan d'adaptation des contrats de travail, ndlr)", a indiqué de son côté Laurent Garssine, secrétaire général de l'Unsa chez ADP.

Ces trois syndicats représentatifs demandent le retrait de ce PACT, qui prévoit une baisse ou une suppression de primes. En cas de refus, les salariés risquent un licenciement dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Les salariés ont déjà été appelés à faire grève en juin et la semaine dernière - dont le premier week-end de juillet des grands départs en vacances - pour refuser ces baisses de rémunération.

>> A lire aussi - Aéroports de Paris : la grève continuera ce week-end

"On va informer les salariés demain (mardi) et recueillir leur avis", a précisé Mme Pigueron, en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sanofi s'active et promet un vaccin contre le Covid-19 avant décembre
Agriculture bio, sneakers... pas encore 25 ans et déjà patrons
Accompagner les gestionnaires de réseau de transport électrique dans la transition énergétique
En Thaïlande, une explosion dans une usine de plastique cause au moins un mort
En l'absence des investisseurs américains, la bourse de Paris est en baisse (-0,43%)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles