Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 948,40
    +173,02 (+0,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,0654
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 410,10
    +12,10 (+0,50 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 399,22
    +901,79 (+1,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 381,95
    +69,33 (+5,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,26
    +0,53 (+0,64 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,06
    -319,44 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 966,57
    -44,55 (-0,89 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2371
    -0,0067 (-0,54 %)
     

Grève du 19 mars : l’appel des enseignants pour défendre l’éducation

Syda Productions/Adobe Stock

Les enseignants seront dans la rue mardi 19 mars. «Les organisations syndicales de l’Éducation nationale FSU, UNSA Éducation, SGEN-CFDT, CGT Educ’action, SUD éducation constatent et condamnent l’absence de toute perspective de mesures générales d’augmentation des rémunérations dans l’Éducation nationale dans un contexte d’inflation encore soutenue», dénoncent les syndicats de l’Éducation nationale dans un communiqué commun, rapporte TF1, lundi 11 mars. Un appel à la grève «et à la mobilisation par tous les moyens» est donc lancé pour le mardi 19 mars.

Selon les professeurs, il est «urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires, notamment en revalorisant le point d’indice, dans un contexte d’effondrement du niveau des rémunérations des agents publics». «Les agents ne sont pas dans l’attente de la reconnaissance de leur mérite, mais d’une rémunération qui leur permette de vivre dignement et soit prise en compte pour le calcul de leurs pensions», précisent-ils.

Les enseignants soulignent ainsi que les salaires des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) et des assistants d’éducation (AED) «restent très bas» et ne leur permettent pas de «vivre dignement». Par ailleurs, les personnels de l'Éducation nationale affirment dans le communiqué être «dans l’attente des moyens pour accomplir les missions qui sont les leurs dans de bonnes conditions, y compris dans l’intérêt des usagers et usagères». (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les vacances, toujours un «besoin vital» pour vous, malgré l’inflation
SNCF : SUD-Rail appelle à la grève mercredi, le jour de l’ouverture des réservations estivales
Il aurait escroqué des millions d’euros en détournant des certificats d’économies d’énergie
Comment un Britannique a utilisé ChatGPT pour obtenir des repas gratuits chez «McDo»
La Cour des comptes étrille la gestion des finances publiques du gouvernement