Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    37 771,06
    -27,91 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 720,27
    -144,98 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    37 961,80
    -509,40 (-1,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,0671
    +0,0050 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 251,84
    +2,87 (+0,02 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 461,11
    -1 665,17 (-2,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 027,99
    -23,42 (-0,46 %)
     

Grève dans les écoles le 19 mars : voici à quoi vous devez vous attendre

UNSPLASH

Rebelote. Après une première journée de grève le 1er février, de nombreux syndicats d’enseignants ont appelé à une mobilisation ce mardi 19 mars. Comme le rappelle Le Parisien, ils rejoignent là une mobilisation de la fonction publique. L’enjeu est le même, la hausse des salaires, dans un contexte d’inflation toujours importante. Selon le Snes-FSU, représentant le second degré, ce sont plus de 120 rassemblements qui sont prévus en France. Le syndicat Sud Éducation Paris annonce une «grève forte» dans la capitale.

«Il est urgent d’ouvrir sans délai des négociations pour améliorer les carrières et prendre des mesures générales pour les salaires», déclarent dans un communiqué commun FSU, Unsa Éducation, SGEN-CFDT, CGT Éduc’action et Sud Education. La FSU SNUipp, premier syndicat dans les écoles maternelles et élémentaires, demande notamment une hausse de 300 euros net mensuels des salaires des instituteurs. Les organisations réclament également davantage de postes.

L’objectif déclaré est de faire «baisser le nombre d’élèves par classe, d'assurer les remplacements et l’enseignement spécialisé quand cela s’avère nécessaire». A ce titre, les syndicats s’insurgent contre les 700 millions d’euros en moins dans le budget de l’Education nationale. Cette coupe s’inscrit dans le plan d’économies de 10 milliards d’euros du gouvernement. Enfin, ils feront front contre le choc des savoirs. Ils appellent ainsi à son abandon pur et simple.

Cette série de mesures, annoncée par Gabriel Attal en décembre, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le «pass rail» pour les jeunes dès cet été en bonne voie ?
Européennes 2024 : ces plateformes qui vous aident à choisir votre candidat
Migraines : des traitements efficaces, mais à quel prix ?
Inflation : Michel-Edouard Leclerc craint une «inflation structurelle» les dix prochaines années
Arnaque aux faux taxis : dans la capitale, les escrocs se multiplient